Anthem School  Index du Forum
Anthem School
Bienvenue. Anthem School est un forum RP, vous incarnerez un personnage masculin ou féminin, élève ou professeur de ce lycée bourgeois réputé.
 
Anthem School  Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Embrouille suite (club de dessin)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Anthem School Index du Forum -> Anthem School : Les salles de classes. -> Les salles d'Arts, de Théâtre et clubs divers.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Eliott Norels
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 216
Âge: 19 ans.
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Dim 14 Nov - 01:29 (2010)    Sujet du message: Embrouille suite (club de dessin) Répondre en citant

19H30 - La journée s'achevait enfin pour Eliott. Dehors, la pluie commencait à tomber de plus en plus fort et le tonnerre grondait déjà au loin. C'était vraiment une sale période de mauvais temps. Le cours de dessin était terminé et le président du club donnait aux membres ses dernières directives pour la prochaine rencontre.

« Bon, vous essayez de terminer ça pour la prochaine fois ? Bonne soirée à tous. »

Ce rôle là le lassait de plus en plus. Mais comment lutter contre une décision qui ne lui appartenait déjà plus ? Ses parents avaient tellement montés la tête à l'administration que eux non plus désormais ne semblait pas vouloir se résigner à trouver quelqu'un d'autre. Selon eux, les élèves brillants devaient avoir des responsabilités pour être encore plus brillants. Quelle bande de crétins. Un jour, il finirait bien par tout envoyer en l'air. Combien de temps encore se laisserait-il dicter sa vie par deux idiots qui ne l'avait même pas elevé ?

Il salua les derniers élèves qui sortaient de la classe, notamment Raven qui s'était incroyablement investie, comme chaque jour. La jeune fille avait du potentiel, c'était évident. Bien que ce ne soit qu'une demi-femme et qu'il serait dur pour elle de trouver quelqu'un d'assez taré pour l'épouser.

« A demain, femme virile. »

Une gomme s'éclata contre le tableau derrière lui, elle n'était pas passée loin celle là mais il l'avait esquivé. C'était l'essentiel. Une fois le matériel rangé et les armoires fermées, le châtain se dirigea vers la fenêtre. Il soupira, lassé. La pluie ne cessait désormais plus de tomber et les gouttes ruisselaient le long de la fenêtre. Etrangement, il se sentait inquiet pour Keith. Le voyou n'avait pas montré signe de vie de la journée. D'habitude, le garçon faisait tout de même l'effort d'assister à quelques cours. Madame Vautrin était furieuse. Pourvu qu'il ne soit pas dehors pas ce temps de chien. 

Fatigué, Eliott colla son front à la vitre glacée, les yeux fermés. Il se sentait angoissé, l'estomac noué, il avait ce qu'on pouvait appeler une sorte de mauvais pressentiment. Un coup de tonerre beaucoup plus fort que les autres le fit sursauter, tandis que la lumière se coupa pour revenir presque aussitôt en clignotant. Il porta sa main plâtrée à sa poitrine, son coeur avait fait un sacré bond.

* Bon, c'est l'heure de rentrer. *

Il se dirigea vers le bureau et entama de ranger ses affaires.
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 14 Nov - 01:29 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Keith Kristin
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 191
Âge: 18
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Dim 14 Nov - 02:13 (2010)    Sujet du message: Embrouille suite (club de dessin) Répondre en citant

Keith prenait lentement le chemin du club de dessin, sachant que son colocataire y serait. Il était trempé de la tête aux pieds, et n'affichait pas une mine des plus joyeuses. En effet, après son agression dans le centre ville et son incroyable sauvetage par Justin Gray, le jeune homme s'était rendu dans les quartiers chauds pour se renseigner. Il n'était pas souvent au courant de qui lui cherchait des noises, surtout depuis son entrée a Anthem school, mais le nombre de ses ennemis ne diminuait jamais. Certes, ces types s'étaient fait une raison quant à leur faiblesse par rapport au voyou, mais leur ressentiment persistait et ils devenaient des ennemis plus passifs qu'autre chose. Mais qui sait ? Peut être de nouveaux sales types lui en voulaient pour x raisons... Keith avait donc mené sa petite enquête, demandant des infos a Franck et à ses vieux amis, mais rien de louche se passait en ce moment. Après avoir raconté l'agression a son père spirituel, celui-ci s'était d'abord inquiété de sa blessure à la tête, puis lui avait promis de chercher ces sales cons qui l'avaient accosté. Ils avaient bien passé la journée à se rencarder, chercher, se renseigner, mais rien à faire... Ces types s'étaient envolé sans laissé de traces. Ils ne devaient pas être du quartier...

La pluie aussi avait stoppé leurs recherches. Elle avait surtout démoralisé le brun. Il ne pensait qu'a une chose. Cette phrase infernale qui tournait dans sa tête sans s'arrêter... Eliott... Son ami était la seule piste restante à explorer...Mais Keith ne voulait pas y arriver. Il aurait tant voulu trouver le responsable sans se tourner vers le châtain... Il ne pouvais pas y croire. Le jeune homme effleura doucement l'arrière de sa tête ou désormais trônait une cicatrice rendue invisible par ses cheveux mais tout de même sensible, avant d'essuyer son cou mouillé par la pluie à la va vite. Il frissonna et réprima des tremblements. Cette tentative de viol n'avait pas épargné son mental. Déjà qu'il n'était pas fan du contact physique, mise à part avec ses petites amies, qu'un homme touche son corps ainsi... Il secoua la tête brusquement alors qu'il arrivait devant la porte du club. Le moment était venu... Il respira un grand coup et poussa la porte.

Eliott était en train de ranger ses affaires, comme à chaque fin de cours de dessin. Keith s'approcha de lui, et posa ses mains sur son bureau, lui faisant face. Il ne le regarda pas dans les yeux immédiatement. Il garda obstinément les yeux baissés sur ses mains crispées contre le rebord de la table.

" Bonne journée ? "
dit il avec un brin d'ironie dans la voix.

Forcément, vu qu'une journée cours pour Keith signifiait une journée de bagne... Et puis à vrai dire, il se fichait de la réponse. Il devait savoir si Eliott avait un lien avec son agression. Il plongea finalement son regard émeraude dans les yeux de son ami, essayant d'y déceler les clefs du mystère.

" S'il te plait... Dis moi que t'a rien a voir avec tout ça..." souffla-t-il presque suppliant.

* Pourvu qu'il n'y ait aucun lien... S'il vous plait mon dieu...*

Il n'avait qu'une envie, qu'Eliott lui affirme que non, il n'était pas responsable, qu'il y avait un autre coupable logique dans l'affaire... Accuser son ami, son premier ami dans cette saleté d'école de bourge était vraiment une torture... Ses mains se crispèrent tellement que de petites fissures apparurent sur la table.
_________________
Thought is free !



Revenir en haut
Eliott Norels
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 216
Âge: 19 ans.
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Dim 14 Nov - 03:01 (2010)    Sujet du message: Embrouille suite (club de dessin) Répondre en citant

Keith Kristin poussa la porte de la salle de classe, trempé de la tête aux pieds. Alors il était resté dehors toute la journée, quel voyou. Si madame Vautrin l'apprenait elle piquerait une monumentale crise de nerf et le collerait à coup sûr pour le restant de l'année. Le châtain n'osa toutefois pas le saluer immédiatement, voyant que quelque chose ne tournait pas rond. En effet, la démarche du brun était plutôt mal assurée et sa mine en disait long sur son état d'esprit. Celui-ci posa ses mains sur le bureau, mais ne leva pas le regard sur son camarade pour autant.

« Bonne journée ? » dit-il avec un brin d'ironie dans la voix.

* Il est bizarre... *

« Keith, est-ce que tout va bien ? » demanda t-il, inquiet.

Le brun semblait cogiter, voir hésiter à lui dire quelque chose. Mais il ne se fit pas attendre et reprit de l'assurance pour poser ses yeux dans les siens. Son regard émeraude se fit plus que percant, voir opressant. Eliott se sentit soudainement mal à l'aise. Keith cracha enfin la question qui semblait lui brûler les lèvres, presque suppliant.

« S'il te plait... Dis moi que t'as rien à voir avec tout ça... »

* Hein...? *

« De quoi tu parles ? » demanda t-il, étonné.

Les mains de son ami se crispaient tellement que le bois du bureau déjà malmené par le temps en souffrait. Le regard du président du club de dessin s'attarda sur une tâche étrange dans le col du voyou. Son t-shirt blanc portait des traces de... de sang ? Eliott porta sa main à sa bouche, une vague d'angoisse l'inonda. Etait-il blessé ? S'était-il battu ? Connaissant son caractère rebel et son goût pour les endroits dangereux, ça ne l'aurait pas étonné. Mais il y avait bien plus que ça. Cette question, et cet air abbatu. Que s'était-il passé ?

« Tu... Tu es blessé...? »

Le châtain fit le tour du bureau afin de se rapprocher de son ami, accrochant l'un de ses cahiers de cours au passage qui s'étala au sol. Une somme d'argent considérable sous forme de billets s'échappa d'entre les pages, s'éparpillant au sol. Le jeune homme s'abaissa en ramasser quelques uns pour les regarder de plus près et se redressa. D'où cet argent pouvait-il bien sortir ? Tout ça ? Dans SON cahier ? Il se mordit la lèvre inférieur, de son tic nerveux habituel. Ce coup là il ne le sentait pas, mais alors pas du tout. C'était impossible de retrouver une telle somme d'argent par erreur dans ses affaires.

Ne sachant quoi penser, il préféra garder le silence.
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Keith Kristin
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 191
Âge: 18
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Dim 14 Nov - 11:01 (2010)    Sujet du message: Embrouille suite (club de dessin) Répondre en citant

« De quoi tu parles ? » demanda t-il, étonné

Une vague d'espoir souleva le coeur du brun alors qu'Eliott l'examinait a son tour du regard pour comprendre ou il voulait en venir.

« Tu... Tu es blessé...? »


Le châtain fit le tour du bureau afin de se rapprocher de lui, mais Keith fit un pas en arrière par reflexe. Il ne voulait plus que qui que ce soit le touche. Pour le moment.
Eliott accrocha l'un de ses cahiers de cours au passage qui s'étala au sol. Une somme d'argent considérable sous forme de billets s'échappa d'entre les pages, s'éparpillant au sol. Les yeux de Keith s'écarquillèrent. Cet argent... Ce n'était tout de même pas... Il interrogea son ami du regard. Le jeune homme s'était abaisser pour en ramasser quelques uns et les regarder de plus près puis il se redressa et se mordit la lèvre inferieur. Devant son silence obstiné, le voyou serra les poings et demanda d'une voix rauque.

" C'est quoi ça ...? Pas l'argent que tu leur a promis par hasard ...?! "

Que faire ? Que penser ? Alors ils avaient dit vrai ? Eliott était vraiment derrière tout ça ? Son ami l'avait trahit ? D'ailleurs Eliott le considérait il vraiment comme son ami s'il lui envoyait des loubards pour lui refaire le portrait ? Depuis tout ce temps il jouait la carte de l'hypocrisie ? Le jeune voyou regarda Eliott, blessé. Puis il fronça les sourcils. Le calme avant la tempête. Quelque chose d'aussi énorme devait lui arriver à lui, bien evidemment. Il serra les dents. On aurait put le comparer à un volcan sur le point d'entrer en éruption. Enfin il n'attendit plus. Il s'avança vers Eliott, le saisit par le col et le plaqua violement contre le mur.

" Te fous pas dma gueule Norels ! Jt'ais jamais forcé à être mon ami ! Si jt'emmerdais à ce point t'aurait pu avoir les c*uilles de me le dire en face plutôt que de m'envoyer ces connards !! Espèce de lâche !! " cria-t-il, fou de rage.

Il vrilla son regard dans celui d'Eliott.

" Quand je pense que jte trouvais différent des autres... Tu me déçois énormément sale fils de bourge ! " cracha le jeune homme.

Il le lâcha, se détourna et fit quelques pas.

" Franchement...pourquoi tu leur a demandé de me faire ça ...? Pourquoi ça...? "

Il se retourna pour le regarder dans les yeux. Son visage trahissait son angoisse et son incompréhension. Sa tristesse aussi.

" Qu'est-ce que ça t'aurait apporté hein ? "
_________________
Thought is free !



Revenir en haut
Eliott Norels
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 216
Âge: 19 ans.
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Dim 14 Nov - 16:38 (2010)    Sujet du message: Embrouille suite (club de dessin) Répondre en citant

Devant son silence obstiné, le voyou serra les poings et demanda d'une voix rauque. Mauvais signe.

« C'est quoi ça... ? Pas l'argent que tu leur as promis par hasard... ? »

* Quoi ? mais de qui il parle ? *

Le jeune voyou le regarda, l'air blessé. Eliott sentit son coeur se serrer. Alors Keith le soupçonnait d'avoir fait quelque chose d'incorrect à son égard ? Alors cet argent n'était véritablement pas arrivé là par erreur. Le brun s'avança vers lui, le saisit par le col et le plaqua violemment contre le mur sans crier gare. Il étouffa un gémissement de douleur lorsque son bras plâtré heurta le mur et serra les dents.

« Te fous pas d'ma gueule Norels ! J't'ai jamais forcé à être mon ami ! Si j't'emmerdais à ce point t'aurais pu avoir les c*uilles de me le dire en face plutôt que de m'envoyer ces c*nnards !! Espèce de lâche !!! » cria t-il, fou de rage.

Norels ? Alors il était vraiment furieux pour l'appeler ainsi. Cependant, le puzzle s'assemblait petit à petit. Une grosse somme d'argent promise à des sales types, un Keith en colère et visiblement blessé, que ce soit physiquement ou moralement. Quelqu'un avait mit en place un plan foireux et ça dans le but de briser leur amitié. Le jeune homme en aurait mis sa main à couper. Mais qui était donc assez rancunier pour pondre une histoire pareille ? En effet, Eliott avait eu l'occasion de se mettre un bon paquet de débiles sur le dos, notamment Jean-Eud, les groupies de Samuel Lee, tous ceux avec qui il avait été un peu trop franc, Justin... Justin ? Cette histoire avait-elle un lien avec l'altercation de la veille ?

« Quand je pense que je te trouvais différent des autres... Tu me déçois énormément sale fils de bourge ! » cracha t-il.

* Comment tu peux oser dire ça ?? Qu'est ce qu'ils t'ont fait... ? P*tain... ! *

Keith le lâcha enfin, se détourna et fit quelques pas. Le châtain serra son bras douloureux.

« Franchement... Pourquoi tu leur as demandé de me faire ça... ? Pourquoi ça... ? Qu'est ce que ça t'aurait apporté hein ? »

Il se retourna pour le regarder dans les yeux, son visage trahissait son angoisse et son incomphréhension. L'étudiant avala sa salive de travers. Cette fois, c'en était trop. Comment osait-il remettre en doute son honnêteté et ses sentiments ?! D'un pas décidé, il rattrapa son ami et le saisit fermement par le bras, le poussant brutalement contre la porte. Ses deux poings vinrent se placer sur le mur de part et d'autres des épaules du voyou. Les yeux rivés sur le sol, Eliott se mit à trembler d'indignation. Comment son ami pouvait-il le croire capable de payer des brutes pour lui faire du mal ? Alors qu'ils s'étaient battus de toutes leurs forces l'un pour l'autre. Le châtain peinait à briser son silence.

Il leva enfin les yeux sur son ami et le saisit par le col à son tour.

« Tu me prends pour qui p*tain de m*rde ??!! Pauvre c*n !!! Je me ferai bien une joie de mettre mon poing dans ta gueule et sans payer qui que ce soit !! »

S'il y avait bien quelqu'un qui n'était pas hypocrite dans cette école, c'était bien lui, dans vouloir se vanter. Il ne s'était jamais gêné pour dire sa façon de penser aux autres, que ce soit positif ou négatif puisqu'au fond il se tapait royalement de se mettre des gens à dos. C'est bien pour ça qu'il ne voulait se lier d'amitié avec personne depuis sa plus tendre enfance. Relation trop fragile, trop douloureuse au bout du compte. Eliott balanca le brun au sol, le faisant percuter deux pupitres au passage. Là, ça allait sûrement chier des bulles mais qu'importe. Il se sentait trahit.
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Keith Kristin
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 191
Âge: 18
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Dim 14 Nov - 17:23 (2010)    Sujet du message: Embrouille suite (club de dessin) Répondre en citant

D'un pas décidé, Eliott rattrapa le voyou et le saisit fermement par le bras, le poussant brutalement contre la porte. Ses deux poings vinrent se placer sur le mur de part et d'autres des épaules de Keith. Ce dernier lui lança un regard mauvais, signifiant qu'il n'avait absolument pas peur de lui. De lui, Eliott, non. Certainement pas. Mais cette position oppressante le fit se sentir nettement mal à l'aise, bien qu'il essaya de le dissimuler. Les yeux rivés sur le sol, Eliott se mit à trembler d'indignation. Le brun haussa un sourcil. Énervé ? Blessé par ses mots ? L'ombre d'un doute passa sur son visage. Et si au final, Eliott n'y était pour rien ? Celui-ci avait l'air fort peiné de ce que lui avait dit le voyou et d'un certain côté, il le comprenait. Après ce qu'il s'était passé dans la forêt, comment pouvaient ils douter l'un de l'autre ? Mais cette agression...cette phrase... cet argent... C'était quoi alors ?!

Eliott leva enfin les yeux sur Keith et le saisit par le col à son tour.

« Tu me prends pour qui p*tain de m*rde ??!! Pauvre c*n !!! Je me ferai bien une joie de mettre mon poing dans ta gueule et sans payer qui que ce soit !! »

Keith le regarda à la fois surpris et indigné. C'est vrai que ce qu'il venait de dire ne prenait pas trop de sens face à Eliott. Depuis qu'ils s'étaient rencontré, les choses avaient été très claires entre eux. Au début, ça faisait même des étincelles... Aucun des deux n'avaient décidé de changer son comportement pour l'autre. Ils avaient toujours été très fidèles à eux même. Si Eliott ne pouvait pas le supporter, il le lui aurait dit. Probablement même d'une manière que le brun aurait très mal pris. Mais il ne l'avait pas fait. Et de son côté, Keith non plus ne se gênait pas pour faire comprendre à ceux qui l'emmerdaient qu'ils devaient dégager de son entourage. Et lui non plus n'avait jamais manifesté ce genre de chose envers Eliott. Keith baissa un instant les yeux. Ce qu'il avait dit à Justin était vrai. " Quand on partage ce genre d'expérience avec quelqu'un, quelque chose de bien plus fort que l'amitié les lie. " Son accusation ne tenait pas la route. Il le comprenait à présent. Seulement cette angoisse, cette panique liées a ce qu'il s'était passé...Cela avait du tellement l'aveugler qu'il était prêt à accuser son meilleur ami...

Keith releva les yeux vers Eliott, prêt à s'excuser lorsque ce dernier le balança au sol, le faisant percuter deux pupitres au passage. Keith laissa s'échapper un cri de douleur sur le choc. Étalé par terre au milieu des tables renversées, il peina à se relever. Il n'aimait pas se prendre des coups par surprise, encore moins alors qu'il allait s'excuser ! Un sursaut de rage fit son apparition, mélangé à toutes ses émotions qui tourbillonnaient dans sa tête depuis son agression. Cette histoire sans queue ni tête lui courrait sur les nerfs. Il en avait marre, et avait la désagréable impression d'être manipulé. Il avait failli être violé bon sang ! Il voulait savoir qui se cachait derrière cette histoire !! Lentement, il se releva et sans prévenir cogna dans le visage de son ami qui tomba à terre, un peu comme la dernière fois qu'il s'était mit en colère dans leur chambre à cause du retard du châtain. Keith jeta un regard désespéré à Eliott.

" Si c'est pas toi c'est qui alors ??!!! "

Il n'en pouvait plus. Il se laissa tomber sur les fesses et se recroquevilla sur lui même, enserrant ses jambes avec ses bras. Il Il baissa la tête pour camoufler ses larmes de détresse alors qu'il suffoquait.

" J'en peut plus Eliott... Faut qu'je sâche... qui a fait ça... je dois...faire quelque chose..."
_________________
Thought is free !



Revenir en haut
Eliott Norels
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 216
Âge: 19 ans.
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Dim 14 Nov - 19:42 (2010)    Sujet du message: Embrouille suite (club de dessin) Répondre en citant

Keith Kristin se releva lentement et cogna sans prévenir dans le visage de son ami. Celui-ci s'écrasa au sol sous la force du coup. Exactement comme ce soir là, le brun n'avait pas mis toute sa force encore une fois et d'un côté tant mieux, autrement Eliott ne pourrait plus compter sur un nez en un seul morceau. Difficilement, il s'appuya sur son bras valide pour se redresser. Keith lui jeta un regard desespéré.

« Si c'est pas toi c'est qui alors ??!! »

Le voyou se laissa tomber sur les fesses et se recroquevilla sur lui-même, enserrant ses jambes avec ses bras. Il baissa la tête pour camoufler ses larmes de détresse alors qu'il suffoquait. La colère du châtain s'envola presque aussitôt et rendit sa place à l'angoisse. Il ne savait comment réagir au desespoir de son ami mais une chose était sûr, ceux qui lui avaient fait du mal n'allait pas en réchapper entiers.

« J'en peux plus Eliott... Faut qu'je sache... qui a fait ça... Je dois... faire quelque chose... » sanglota le brun.

Même face à la mort promise par le chasseur fou, le voyou n'avait pas pleuré ainsi. Ces types ne l'auraient quand même pas... Non, impossible, pas lui, pas Keith ! Eliott essuya une goutte de sang coulant de son nez d'un revers de la manche et se releva presque aussitôt. Il savait exactement où se rendre et avec qui il voulait parler. Laissant toutes ses affaires derrière lui, y compris les billets gisants au sol, il posa sa main sur la poignée.

« ... Je pourrai jamais te faire de mal. » murmura t-il.

A ces mots il quitta la pièce en courrant, ne prenant même pas la peine de refermer la porte, et se dirigea vers le gymnase. Là bas, il trouverait ce fumier. Qui d'autre qu'un attardé comme Justin Gray pouvait se cacher derrière un plan si... Si pervers ! S'il avait brisé l'intégrité de son ami, il ne donnait pas cher de sa peau. Dans le couloir, Eliott bousculait les élèves, faisant tomber une jeune fille de seconde au passage. Ignorant les protestations, il atteignit enfin la sortie du bâtiment, la pluie froide vint gifler son visage et lui glacer les os. Le pas ferme et décidé, il marcha sous l'averse incessante, le poing serré.
L'entrainement de basket venait certainement de se terminer, s'il ne le trouvait pas sur le terrain il le trouverait dans les vestiaires. Et effectivement, lorsqu'il poussa les grandes portes coupe-feu du gymnase, complètement trempé, le blond se trouvait près des bancs de touche du terrain. Cependant, il n'était pas seul. Trois espèces de racailles semblaient lui tenir la conversation mais ce qui interpella le plus l'étudiant, c'était les billets que le basketteur était en train de leur donner.

« Wesh c'est qui c'bouffon là ? » s'écria Roger après s'être retourné.

Justin Gray avait ouvert de grands yeux, son visage portait désormais la couleur de son slip s'il avait été propre : blanc. Passant au travers des trois Wesh-wesh, Eliott se jeta sur le blond et lui balanca un violent coup de platre au visage. Le fumier tomba du banc à la renverse et le châtain se mit à cheval sur lui, enchainant les coups de plâtre. Le sang commencait à gicler alors que le nez du blond cédait sous les coups.

« ESPECE DE B*TARD !!! » s'écria t-il, enragé.

Le cousin Moukir saisit l'étudiant par l'épaule et le tira violemment, libérant Justin au visage massacré. D'un coup de genou dans le ventre il le mit à terre. Son bras le faisait souffrir mais ce n'était rien comparé à ce qu'avait dû subir Keith. Seul contre ces trois types. L'avaient-ils...? Eliott serra les dents à la pensée de son ami maltraité de cette façon et se redressa, tremblant.

« Alors c'est vous les enc*lés ? C'est vous qui l'avez touchés ??!! »  cria t-il.

Eliott envoya un violent coup de pied dans les parties du black, qui s'étala au sol en hurlant la bave aux lèvres. Roger s'empressa de secourir son cousin et envoya l'étudiant valser contre le banc d'un revers puissant. Sa lèvre se mit à saigner. Moukir vomissait sous la douleur, se faire casser les testicules n'était certainement pas une partie de plaisir. Si seulement il avait été là pour aider son ami. Si seulement il n'était pas si faible. Si impuissant. Keith n'aurait pas eu à subir des trucs dégueulasses. Le croyant inconscient, Roger et l'autre racaille rousse détachèrent leur attention de l'ennemi qui en profita pour se jeter une nouvelle fois sur le blond encore sonné. Il enchaina les coups de plâtre dans son sale estomac de vaurien, le faisant cracher du sang. Surpris, les deux racailles restantes n'osèrent pas intervenir immédiatement.

Eliott sentit son souffle se raccourcir tandis que sa vision se troublait. Chaque coup porté avec son bras lui envoyait une décharge jusque dans l'épaule. Justin tomba inconscient, peu habitué à recevoir des coups il semblerait. L'étudiant se calma soudainement, les larmes lui montèrent aux yeux.  

« Z'y va t'es qui toi ?! J'vais t'n*quer ta reum ! Tu crois tu vas taper Moukir comme ça toi t'es ouf ?? »

Et lui. Il était de ceux qui avaient osés toucher son ami. Cet espèce de sale gorille puant avait soulagé ses pulsions répugnantes sur son ami, du moins Eliott le pensait à ce moment là.
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Keith Kristin
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 191
Âge: 18
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Dim 14 Nov - 23:27 (2010)    Sujet du message: Embrouille suite (club de dessin) Répondre en citant

Eliott essuya une goutte de sang coulant de son nez d'un revers de la manche et se releva presque aussitôt. Laissant toutes ses affaires derrière lui, y compris les billets gisants au sol, il posa sa main sur la poignée.

« ... Je pourrai jamais te faire de mal. » murmura t-il.

A ces mots il quitta la pièce en courant, ne prenant même pas la peine de refermer la porte. Keith releva la tête, les yeux rougit cherchant son ami du regard.

" Eliott... Attend...! " s'écria-t-il d'une voix enrouée.

Eliott avait l'air de savoir quelque chose, ou plutôt, son esprit de déduction avait vite cerné la situation et peut être le coupable. Il avait toujours été bien plus intelligent que lui de toute façon. Sans chercher a comprendre plus, le jeune homme se leva a son tour, camoufla à la va vite les billets éparpillé par terre et se lança à la suite de son ami. Il avait prit du retard, et Eliott courrait vite ! Il le voyait cependant disparaître dans certaines direction à travers la foule d'élèves. Il s'élança, se frayant un chemin parmi eux, bousculant des fois, sautant presque pour les éviter. Mais il le perdit vite de vue. Le châtain avait des ailes quand il s'y mettait ! Ce n'était pas dans ses habitudes, mais le voyou demanda a certains élèves s'ils avaient vu Eliott partir quelques part. Ils furent d'abord étonnés mais lui répondirent justement le chemin à prendre.

Il arriva alors au gymnase. Le gymnase ?! Pourquoi le... Oh et puis m*rde ! Pas le temps de se poser de questions ! Le voyou traversa la cour en courant, se reprenant la douche glacée qu'il avait déjà subi auparavant, et poussa les portes. Il se retrouva dans le vaste couloir principale, un peu perdu. Il n'avait aucune idée de l'endroit où était parti Eliott ni du pourquoi il se trouvait là. Il s'arrêta pour reprendre son souffle. Son cœur battait fort parce qu'il sentait qu'il touchait au but. Il était excité et impatient, voir même frustré à présent vu qu'il ne savait pas où aller ! Le jeune homme laissa ses pas le guider un peu au hasard, mais il n'avait pas trop le choix après tout... Il se dirigea vers les vestiaires.

Vide évidement, c'était bien sa veine ! Cependant des bruits et des cris venant de la grande salle juste à côté attirèrent son attention.

« Alors c'est vous les enc*lés ? C'est vous qui l'avez touchés ??!! »

Il reconnut sans peine la voix d'Eliott. Il avait l'air beaucoup moins en forme qu'il y a quelques instants, du moins au son de sa voix. Alors il les avait trouvé ? Les véritables coupables étaient là. Derrière cette porte. Des bruits de lutte et de coup retentirent. Le voyou n'hésita plus et ouvrit brusquement la porte. A à peine quelques mètres de lui, Eliott, assis à cheval sur un Justin évanoui et le nez en sang, et à côté... Deux de ses agresseurs... Le leader et le black qu'il avait failli castrer.

« Z'y va t'es qui toi ?! J'vais t'n*quer ta reum ! Tu crois tu vas taper Moukir comme ça toi t'es ouf ?? »

Keith se raidit au son de sa voix, comme si elle lui confirmait qu'il s'agissait bien de la même personne qui l'avait agressé quelques heures plus tôt. D'un seul coup, il s'élança vers eux, hurlant comme un dément. Les deux racailles se retournèrent vers lui surpris, mais eurent à peine le temps de réagir que Keith avait bondit, administrant un violent coup de pied en pleine face à Roger. Animé d'une nouvelle rage démentielle, la douleur de ses côtes s'envola et une avalanche de coup de poing s'abattit sur le leader des racailles. Ce dernier encaissa tant bien que mal et avait bien du mal a riposter tant le brun enchaînait les coups à une vitesse affolante. Le roux s'avança précipitamment pour aider son ami mais il fut repoussé par un puissant coup de pied que le voyou envoya en arrière sans même le regarder ni cesser de frapper Roger. Ils devaient payer ! Ils avaient oser le toucher ! Et ils avaient frappé Eliott juste à l'instant en plus !! Il allait les frapper jusqu'à la mort ! Il ne s'arrêta que lorsque Roger perdit connaissance, le visage en sang. Il se retourna furieusement en direction d'un Moukir tremblant par terre qui n'avait oser intervenir, ou partir sans son cousin. Le jeune voyou s'avança vers lui, les yeux brillants de rage. A à peine un mètre de lui, il lui offrit son sourire le plus sadique.

" Je crois que jvais bien m'éclater...! "


Le black vira au blanc et se mit à maugréer des excuses et des plaintes incompréhensibles que le brun ignora royalement. Il s'agenouilla au dessus de lui, lui saisit le visage d'une main et frappa son crâne contre le revêtement du sol du gymnase. Une fois, deux fois, trois fois, quatre, six dix... Le black hurlait de douleur, et Keith se mit à rire. Du sang commençait à se répandre sur le sol. Il s'arrêta cependant, libérant Moukir qui pleurait de douleur et se tortillait comme un asticot. Keith se tourna vers le dernier, le roux qui s'était relevé et qui reculait au fur et à mesure que le brun avançait sur lui. Le jeune voyou eut le temps de respirer et d'évacuer beaucoup de chose avec Roger et Moukir, il reprenait un peu de conscience sur la situation. Il jeta un rapide coup d'œil à Eliott qui n'avait pas l'air d'aller bien. Tel qu'il le connaissait, le châtain avait dû frapper Justin avec son plâtre, et ça ne lui avait pas réussi...

* Une minute... ! Justin ??!! *
_________________
Thought is free !



Revenir en haut
Eliott Norels
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 216
Âge: 19 ans.
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Lun 15 Nov - 00:09 (2010)    Sujet du message: Embrouille suite (club de dessin) Répondre en citant

Le hurlement de dément de Keith Kristin ramena le jeune homme un peu plus à la réalité. Alors il l'avait suivi ? Tant mieux, il pouvait enfin se venger de ces salauds. Animé par la rage, le brun se défoula de toutes ses forces, frappant le visage du chef des racailles jusqu'au sang. En temps normal, Eliott se serait levé et l'aurait retenu, l'aurait calmé. Mais là... C'était différent, ces types méritaient bien pire que ça.

« Je crois que je vais bien m'éclater... ! » dit-il, sourire aux lèvres en se dirigeant vers le cousin Moukir.

Le black vira au blanc, ce qui au fond était assez comique, et se mit à maugréer des excuses et des plaintes incompréhensibles que le brun ignora royalement. Il s'agenouilla au dessus de lui et lui refit le portrait intégralement contre le sol du gymnase. Le sang se répandait peu à peu, s'écoulant d'une plaie conséquente sur le front de la racaille. Reprenant ses esprits, il s'arrêta brusquement et abandonna le pauvre Moukir, sanglotant, gesticulant de douleur comme un asticot. Le roux s'était relevé un peu plus loin mais ne semblait pas décidé à engager une nouvelle bataille.

Eliott ferma les yeux, appuyé contre les restes du banc. La vie de racaille de cité, c'était vraiment pas pour lui. Cogner, se faire cogner, c'était vraiment des trucs de psychopathes. Sa bouche, son bras, son ventre, il avait mal partout. Fallait vraiment avoir un gros problème pour se plaire dans ce genre de vie. Etre un voyou, ça ne s'improvisait pas. Il posa ses yeux sur Keith, qui semblait surpris de voir Justin Gray ici.

« Aaaah... T'es vraiment un sauvage. » dit-il en se relevant, un sourire amical accroché au visage.

Il dû cependant s'appuyer sur le banc pour ne pas retomber, les vertiges lui faisaient perdre quelque peu l'équilibre. Une nouvelle fois, il essuya le sang de sa lèvre avec sa chemise. Décidemment, il allait bientôt devoir refaire sa garde robe à ce rythme là, ou bien investir dans des mouchoirs.
Le châtain se dirigea vers son ami, tenant son bras en tremblant légèrement. Défendre ses amis, c'était douloureux.

C'est à ce moment là que Justin Gray reprit connaissance. Il commenca par tousser du sang, puis tenir son nez en suffoquant d'angoisse. Son visage, il était défiguré. Peu à peu, les éléments s'assemblaient, il se souvenait de ce qu'il venait de se passer. Norels l'avait attaqué alors qu'il remettait l'argent aux vauriens. Le blond ouvrit de grands yeux terrifiés en voyant les fameux vauriens agonisant dans leur sang.

« K... Keith... Je... J-j-je... » bégaya t-il, se sentant fait comme un rat. « C'est... C'est pas ce que tu crois ! Eliott a... Eliott m'a... »

Sans chercher à comprendre, Eliott lui balanca un violent coup de pied dans l'estomac. Ca faisait du bien. Le blond en cracha presque ses poumons.

« Ta gu*ule... » dit-il simplement, le souffle court.
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Keith Kristin
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 191
Âge: 18
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Lun 15 Nov - 09:54 (2010)    Sujet du message: Embrouille suite (club de dessin) Répondre en citant

« Aaaah... T'es vraiment un sauvage. » dit Eliott en se relevant, un sourire amical accroché au visage.

Il dû s'appuyer sur le banc pour ne pas retomber, des vertiges lui faisaient perdre quelque peu l'équilibre. Le châtain se dirigea vers Keith, tenant son bras en tremblant légèrement. Le voyou se sentit envahit d'un grand sentiment de culpabilité. Déjà qu'il avait accusé son ami a tort, maintenant il s'était blessé par sa faute... Il serra les dents alors qu'il s'empressa de soutenir son ami.


" un sauvage qui connait ses limites en tout cas..." répliqua-t-il en regardant le plâtre d'Eliott quelque peu...cabossé...


C'est à ce moment là que Justin Gray reprit connaissance. Il commenca par tousser du sang, puis tenir son nez en suffoquant d'angoisse. Le blond ouvrit de grands yeux terrifiés en voyant les fameux vauriens agonisant dans leur sang. Il ne s'attendait visiblement pas à ce scénario.

« K... Keith... Je... J-j-je... » bégaya t-il, se sentant fait comme un rat. « C'est... C'est pas ce que tu crois ! Eliott a... Eliott m'a... »

Sans chercher à comprendre, Eliott lui balanca un violent coup de pied dans l'estomac. Le blond en cracha presque ses poumons.

« Ta gu*ule... » dit-il simplement, le souffle court.


Keith les regarda tour a tour. Ainsi c'était lui le véritable coupable... Justin Gray... Le regard du brun se fit plus dur. Effectivement la présence des racailles qui s'en étaient pris à lui dans le gymnase en compagnie du blond expliquait tout. La liasse de billets tombée par terre également. Le rouquin laissé à l'écart crut bon d'intervenir d'une voix indignée.

" Non !! C'est lui !! " cria-t-il en pointant Justin du doigt. " Il nous a payé pour jouer la comédie ce matin ! Juste pour te mettre dans sa poche en prétendant te sauver !! " dit il a Keith en s'accroupissant pour aider Moukir a se relever.

Le voyou se retourna vers Justin, une expression de haine tellement froide encrée sur le visage que le blond dégluttit. Alors au final il n'avait pas rêvé ce matin... Il avait cru voir les racailles ralentir et devenir moins agressifs face à Justin. Tout s'expliquait... Alors il avait oser ? Il avait payer une bande de racailles pour simuler une agression où il interviendrait comme un héro ? Et il rejettait en plus la faute sur Eliott... Décidement, le blond devait avoir quelque chose qui ne tournait pas rond dans sa tête. Keith lâcha Eliott et s'approcha du basketteur, glacial. Il était sérieusement partagé entre l'envi de lui refaire le portrait et l'ignorer comme une grosse m*rde. Toute cette comédie qu'il avait vu le matin même lui donnait la nausée.

" T'es vraiment pathétique... Tu mérite surement pas que jte cogne, mais au moins ca me soulagera les nerfs !! " dit avant de lui administrer un puissant coup de pied dans le menton.

Le corps de Justin s'éleva un peu dans les airs sous la force du coup puis retomba lourdement par terre. Malheureusement pour lui, ce n'était pas terminé. Keith s'approcha de lui et fit pleuvoir les coups de pieds sur son corps recroquevillé. C'était vraiment le minimum syndical pour ce qu'il avait fait.

" Ne t'avise plus jamais de m'approcher !!! " hurla le jeune homme, furieux.


_________________
Thought is free !



Revenir en haut
Eliott Norels
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 216
Âge: 19 ans.
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Lun 15 Nov - 12:55 (2010)    Sujet du message: Embrouille suite (club de dessin) Répondre en citant

Visiblement, Keith était un peu long à la détente et ne semblait pas très exactement comprendre la situation. Tout était pourtant à portée de sa main : Justin défiguré, la bande de racailles ici présente, et une nouvelle somme d'argent éparpillée ça et là. Que demander de plus, si ce n'est un témoignage ? L'intervention inattendue du rouquin mis à l'écart tomba à pic, ses explications n'auraient pu être on ne peut plus claires. Ce qui le poussait à prendre soudainement la défense de Keith Kristin, ça par contre, c'était un mystère.

« Non !! C'est lui !! » cria t-il en pointant Justin du doigt. « Il nous a payé pour jouer la comédie ce matin ! Juste pour te mettre dans sa poche en prétendant te sauver !! » dit-il à Keith en s'accroupissant pour aider Moukir à se relever.

* Jouer la comédie ? Alors ils ne l'ont pas... ? * pensa Eliott, presque rassuré.

Le voyou se retourna vers Justin, une expression de haine tellement froide encrée sur le visage que le blond en avala sa salive de travers. Il lâcha Eliott et se dirigea d'un pas lent et menacant vers le fautif de toute cette maudite mascarade. Avant qu'il ne soit trop loin, le châtain posa une main inquiète sur le bras de son ami, beaucoup de sang avait déjà coulé ce soir, mais il comprit rapidement que celui-ci ne comptait pas tuer le blond.

« T'es vraiment pathétique... Tu mérites sûrement pas que j'te cogne, mais au moins ça me soulagera les nerfs !! » dit-il avant de lui administrer un puissant coup de pied dans le menton.

Keith s'approcha de lui et fit pleuvoir les coups de pieds sur son corps recroquevillé. Cette fois, Justin Gray avait tout gagné mais pas comme il le souhaitait. Il se mit à pleurer en demandant pardon, suppliant qu'on ne le frappe plus. Quel mec pathétique, comme l'avait dit le brun quelques secondes auparavant, il n'y avait pas de terme plus approprié.

« Ne t'avise plus jamais de m'approcher !! » hurla le jeune homme, furieux.

Trop occupé à sangloter comme une fillette, Justin Gray profita de l'accalmie pour aller ramper un peu plus loin et se mettre en boule. Le rouquin avait relevés ses deux copains, en bien mauvais état. Au fond ce n'était pas des mauvais bougres. Eliott se doutait des conditions de vie difficiles dans certains quartiers de la ville, et ces gars là n'avait pas l'air gâtés, en éducation notamment. Keith lui, devait certainement comprendre ce qui avait poussé ces vauriens à accepter une telle mission pour de l'argent. Roger le chef de gang et sa troupe ramassèrent les billets au sol et se dirigèrent vers la sortie, boiteux. Au moins, ceux là ne risquaient pas de revenir se frotter à Keith Kristin une nouvelle fois. Qui sait, peut-être seraient-ils des alliés dans un futur lointain.

Eliott posa sa main sur l'épaule de son ami, lui indiquant par ce geste que tout était enfin terminé. Ils se dirigèrent à leur tour vers la sortie, laissant Justin Gray se noyer dans son sang et dans sa morve. La pluie glacée n'avait cessée de tomber. Arrivés près de l'entrée du bâtiment principale, l'étudiant leva son visage ruisselant au ciel et resta silencieux un moment. Dire qu'il avait manqué de perdre son ami, le seul ami de toute son existence, aussi courte soit elle. Et tout ça à cause de l'égoisme et de la perversité d'un basketteur à deux balles. Il lui restait cependant encore une chose à tirer au clair. Il hésita.

« Keith... Est-ce qu'ils t'ont... forcé à faire des choses ? » dit-il en tournant la tête vers le brun.

Il espéra un instant que sa question ne soit pas déplacée et n'eveillerait pas en lui de trop mauvais souvenirs, bien que les faits ne remontent qu'à cet après midi même. Il devait savoir la vérité, avant de s'évanouir sous la douleur de son bras. Epuisé, l'étudiant tomba à genoux.
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Keith Kristin
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 191
Âge: 18
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Lun 15 Nov - 14:32 (2010)    Sujet du message: Embrouille suite (club de dessin) Répondre en citant

Eliott posa sa main sur l'épaule de Keith, lui indiquant par ce geste que tout était enfin terminé. Le jeune voyou laissa s'échapper un soupir, évacuant toute cette angoisse qui s'était accumuée depuis l'incident. Ils se dirigèrent vers la sortie, suivant les trois racailles titubantes, laissant Justin Gray se noyer dans son sang et dans sa morve. La pluie glacée n'avait cessée de tomber. Décidément, s'ils ne chopaient pas la crève après ça ! Arrivés près de l'entrée du bâtiment principale, Keith se sentait soulagé, tellement soulagé... Il détestait le stress et tout ce qui s'y raccordait, alors ce jour là, il avait été servit ! Heureusement que son ami avit été là pour l'aider à comprendre et a trouver ces m*rdeux qui avait organiser cette mascarade. Le brun avait put se défouler dignement sur eux. Ca n'en avait pas l'air, mais c'était dur pour un "voyou" de rester calme et dans le moule d'une école bourge. Le jeune homme faisait de son mieux pour refouler toutes ses violences mais des fois, il ne pouvait rien y faire... Après il avait trouvé plusieurs moyen de réfréner ses pulsions, comme la guitare mais aussi la pluie. Oui, passer trois fois sous une douche glacée, ça avait le mérite de calmer les ardeurs. les deux jeunes hommes restèrent silencieux un moment. Puis Eliott se tourna vers lui et lui demanda, hésitant.

« Keith... Est-ce qu'ils t'ont... forcé à faire des choses ? » 


Surpris, Keith le regarda dans les yeux. Cet épisode lui torturait l'esprit apparement. Il était vrai aussi que cela l'avait énormément choqué. De toute sa "carrière" le voyou n'avait jamais été confronté à ça. Ou plutôt il lui était arrivé d'arrêter ces actions perverses et injustes, mais jamais il ne s'était retrouvé victime de ça. Le brun passa nerveusement une main sur son torse en frissonnant. Eliott, lui, tomba a genoux, visiblement épuisé. Keith s'approcha immédiatement, et jugea bon de le laisser se reposer un peu avant de se relever. Il le conduirait à l'infirmerie tout de suite après.

" Ils...Ils ont failli le faire... si Justin n'était pas intervenu..." murmura-t-il, encore troublé. " Ils m'ont touché mais ils n'ont eut le temps de rien faire ..."

Keith tenta de retracer la chose clairement a son ami, la filature, l'affrontement, sa faiblesse, la phrase qui avait tout chamboulé, comment il avait été mit à terre, la peur panique qu'il avait ressentit lorsque l'un de ses agresseurs le surplombait de son corps la bave aux lèvres, sa blessure à la tête...bref tout ce qu'il s'était passé jusqu'à l'arrivé de Justin.
D'une certaine manière, Keith remercia le ciel que tout cela n'était qu'une mascarade, que même si Justin n'était pas arrivé, rien ne se serait passé. Que ce serait il passé si tout cela avait été vrai ? Si personne n'était venu ? Il était a leur merci...Il n'aurait rien pu faire...Aurait il put repartir, revenir au lycée après ça ? Revoir ses amis, Eliott, Franck, Eden ? Aurait il supporté leur regards, leurs questions ? Aurait put tout simplement vivre comme avant après ça ? Peut être pas... Mais aujourd'hui, désormais, il savait le danger qui le guettait, lui comme n'importe qui d'autre. Et cela l'aiderait à s'en protéger.



[terminé]
_________________
Thought is free !



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:52 (2018)    Sujet du message: Embrouille suite (club de dessin)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Anthem School Index du Forum -> Anthem School : Les salles de classes. -> Les salles d'Arts, de Théâtre et clubs divers. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom