Anthem School  Index du Forum
Anthem School
Bienvenue. Anthem School est un forum RP, vous incarnerez un personnage masculin ou féminin, élève ou professeur de ce lycée bourgeois réputé.
 
Anthem School  Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Un peu de repos.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Anthem School Index du Forum -> Anthem School : L'intérieur du lycée. -> L'infirmerie.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Eliott Norels
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 216
Âge: 19 ans.
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Lun 6 Sep - 03:10 (2010)    Sujet du message: Un peu de repos. Répondre en citant

Premier jour de cours suite à l'incident avec Charles Rives dans la forêt. L'affaire avait été quelque peu étouffé par les autorités afin de ne pas causer de tords aux trois étudiants et surtout ne pas ameuter une bande de journalistes assoiffés. Cependant, quelques rumeurs semblaient circuler dans l'école, mais le châtain ne savait pas encore de quoi il s'agissait. Partout où il se trouvait, les regards se tournaient vers lui, ce qui avait le don de l'aggacer au plus haut point. D'ailleurs, il se passait exactement la même chose avec Keith Kristin et Raven Ambroise. Certes, il n'avait pas fier allure avec ses points de suture à la lèvre ainsi que son bras plâtré, Raven encore moins avec son oeil au beurre noir et Keith avait presque la démarche d'un clochard boiteux ivre mort. Mais qu'importe.

Eliott Norels ouvrit les portes de l'infirmerie. Personne, pas même une infirmière. Cela tombait bien, il était venu pour se ressourcer, même s'il est vrai qu'il aurait voulu un médicament pour son bras. Quelle idée de donner un coup de plâtre dans le nez de Jean-Eud Adelbbert. Cette "première" journée de cours avait été épuisante. Le jeune homme se dirigea vers un lit et s'y posa calmement, quelqu'un finirait bien par arriver après tout. De vieux journaux étaient posés sur la table de chevet, l'un d'eux datait du mercredi de la semaine dernière : quelques jours après qu'il ait été retrouvé et emmené à l'hopitâl avec ses deux camarades. Le châtain le feuilleta, histoire de s'occuper un peu et tomba rapidement sur un article qui lui pinca le coeur.

« Un détenu retrouvé pendu dans sa cellule. Un gardien de la prison a retrouvé, pendu dans sa cellule, un détenu de 35 ans accusé de séquestration, coups et blessures sur des adolescents.Le gardien, depuis sous le choc, a fait la macabre découverte mardi vers 13h30. Agé de 35 ans, le détenu s'est pendu aux barreaux de sa cellule au moyen de sa chemise suite à l'enterrement de son épouse.L'individu avait été arrêté samedi après-midi aux alentours de 16H15. Il aurait en effet séquestré et blessés un groupe d'adolescents pendant plusieurs heures. Arrivés sur les lieux, les policiers ont découvert au domicile de l'homme, le corps sans vie de son épouse. Le décès remontait selon les experts à plusieurs années. Les adolescents eux, ont été reconduits vers l'hôpital le plus proche, aucun blessé grave n'a été signalé. »



Eliott soupira. Alors c'était vrai, Charles Rives était vraiment mort. Il s'allongea de tout son long sur le lit blanc et porta sa main valide à son visage. Il fallait penser à autre chose. Quelque chose de plus gai. Samuel... Le jeune homme posa son regard sur le plafond, pensif. Cela faisait un moment qu'il n'avait pas vu son professeur de sport. A vrai dire, la dernière fois remontait à plus d'une semaine, au soir où ils avaient...

*ARGHHHH...*

Qu'il aimerait le revoir. Lui dire qu'il était désolé d'être parti comme un voleur. S'était-il inquiété de sa longue absence ? Le bruit de la porte de l'infirmerie l'extirpa de ses pensées.

*Une infirmière ?* pensa t-il.

Il n'était pas trop tôt que quelqu'un se pointe, son bras commençait sérieusement à le faire souffrir.
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 6 Sep - 03:10 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Samuel Lee


Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2009
Messages: 55
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Lun 6 Sep - 04:03 (2010)    Sujet du message: Un peu de repos. Répondre en citant

Entrons dans le vif du sujet.

Une semaine, deux jours et 9h environ. Samuel était distrait pendant les cours et plutôt déçu qu'Eliott à cause de son accident ne puisse plus faire son cours. Sa vie était un enfer...

Après son échec cuisant avec le brunet, il avait consolé Gamba et était arrivé à un terrain d'entente avec lui. Son esprit était restée tourmentée, son coeur martyrisé à grand coup de punaises et de vinaigre.

"Allez les jeunes, plus vite que ça, on se donne à 100% aujourd'hui!!!" encouragea-t-il en courant avec ses jeunes étudiants de 3ème en jouant de ses pieds sur un ballon de soccer, les cheveux noués en catogan avec un simple bout de ficelle, son t-shirt imbibé de sueur.

Son sourire habituel manquait à l'appel et avait été remplacé cette dernière semaine par un sourire plutôt mélancolique, forcé à certaines occasions même. Samuel avait même délaissé son accent forcé et ses origines asiatiques avaient vite fait de prendre le dessus. Ses fans avaient pris de ses nouvelles et à leurs grandes surprise, il n'avait pas caché la vérité: problèmes de couple, il avait peur de perdre la personne qui occupait son coeur. C'est comme si l'enseignant avait perdu sa joie de vivre, son entrain...

Qu'aurait-il fait s'il n'avait pas ses élèves pour le soutenir, voit lui emmener des boites de chocolats t des fleurs pour le réconforter?

Toutefois, cela n'effaçait pas son inattention et alors qu'il corrigeait les mouvements d'un de ses jeunes étudiants, il se prit dans ses pieds et tomba durement au sol. Son catogan se défit sous la dureté de l'impacte (lui qui ne tenait que par un fil....haha) et une douleur étrange se fit sentir sur son bras. Eh merde...

"Professeur Lee, vous allez bien?" S'inquiéta une petite blondinette au fort accent français qui accourut vers lui.

Le pauvre avait l'orgueil détruit.

Un petit sourire plus tard à sa jeune élève, il remarqua que son bras saignait: il s'était entaillé sur une petite branche qui trainait la.

"Tout va bien Roxanne, ne t'en fais pas... Continuez comme ça, vous êtes bien partis!!!"
répondit-il, las, son accent tranché au couteau plus évident que jamais en se dirigeant vers le côté du terrain où étaient posés ses effets pour prendre un bout de tissu, le déchirer et se le mettre autour du bras pour ne pas que la vue du sang dégoute les âmes sensibles. La coupure, il s'en fichait. Samuel n'avait qu'envie de terminer son cours pour ensuite ficher le camp à la maison. Puis Gamba devait avoir laissé des tas de messages sur sa boîte vocale...

Comme il n'avait pas de nouvelles d'Eliott, il serait aussi bien d'aller dîner avec lui ce soir, tiens.

C'est ainsi que le cours se termina. Un prof las, des étudiants inquiets. Samuel n'avait sérieusement pas la pêche...

Dans un dernier effort avant de s'en aller chez lui, il se dirigea vers l'infirmerie où il trouverait dequoi nettoyer sa plaie et la couvrir. Gamba avait peur du sang...

La pensée que l'africain l'attendait ne lui plaisait qu'à moitié en fait, comme dans son coeur il n'était qu'une solution de rechange, un pansement à son chagrin.

C'était un des nombreux défauts de Samuel: il ne finissait jamais rien et le remplaçait toujours par autre chose. Eliott était parti, il avait mal? Pour le temps qu'il était avec Gamba, il y pensait moins.

C'était dégueulasse...il se sentait mal pour la première fois de faire ça. Juste la pensée d'être avec le noir l'effrayait, il ne l'avait qu'embrassé une fois depuis...

Samuel fit irruption dans l'infirmerie, ne remarquant pas l'étudiant qu'y s'y trouvait, las de sa vie, las de tout.

Eliott....

Eliott Norrels.

Eliott...mon amour.


Revenir en haut
Eliott Norels
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 216
Âge: 19 ans.
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Lun 6 Sep - 04:25 (2010)    Sujet du message: Un peu de repos. Répondre en citant

Ce n'était pas le bruit des talons hauts de l'infirmière, non. Peut-être un élève pleurnichard comme il en passait à longueur de journée dans cette infirmerie. Eliott se redressa et se dirigea vers le bureau. Quelle ne fut sa surprise lorsqu'il vit que la personne qui venait d'entrer n'était autre que l'objet de ses pensées : Samuel Lee. Ses vêtements étaient marqués par la sueur, il sortait d'un cours. Le chinois fouillait nerveusement dans l'armoire à pharmacie, ne se souciant pas une seule seconde que ce privilège était reservé aux médecins de l'établissement.

*Samuel...*

Apparemment, le brun n'avait pas remarqué sa présence et il semblait si las, si fatigué. Si triste ?
Que faire ? Se cacher ? C'est vrai, peut-être qu'il lui en voulait d'être parti comme ça ce matin là. Peut-être même qu'il le détestait de ne pas avoir été là depuis plus d'une semaine, malgré qu'il n'en avait pas le choix. Comment allait-il ? Non, il ne pourrait pas rester là sans rien faire. Il fallait qu'il lui parle, qu'il entende le son de sa voix.

Le pas silencieux, Eliott se rapprocha discrètement de son professeur de sport et se serra contre son dos.

« Bonjour... » dit-il calmement.

A ces mots, il enlaca la taille de Samuel Lee et respira son odeur. Certes, ça ne sentait pas vraiment la rose, mais sa sueur ne sentait pas mauvais non plus. Il avait une odeur qui lui était bien propre.

« Je suis désolé. Je suis désolé d'être parti comme ça. »

Il lui était difficile d'en dire plus, et pourtant il en avait gros sur le coeur. il aurait aimé lui dire qu'il avait simplement été mal à l'aise. Après tout, même si Gamba était un pur déchet de la société, Samuel semblait tenir à lui et Eliott avait été le sujet de leur dispute en quelque sorte.

Anxieux de la réaction du brun, Eliott se mordit la lèvre. C'était une sale habitude qu'il avait lorsqu'il devenait trop nerveux mais avec ses points de suture, l'envie de se mordre s'en alla bien aussitôt. Il se contenta de serrer les dents.
Même s'il n'aimait pas repenser à ce qu'il s'était passé dans la forêt, il se sentait prêt à tout lui expliquer s'il le voulait.
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Samuel Lee


Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2009
Messages: 55
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Lun 6 Sep - 05:07 (2010)    Sujet du message: Un peu de repos. Répondre en citant

Des bras autour de lui....des bras autour de lui?

À ça, il ne s'y était pas attendu et il sauta un peu. Pourtant, un regard sur ces bras lui permit de voir le plâtre du jeune homme, puis ses mains si uniques, si parfaites...

« Bonjour... »


Bonsang. Samuel devait rêver...

Pourtant, non. Alors que son monde semblait si gris, les bras d'Eliott Norrels se resserèrent autour de lui, le souffle du brun se faisait sentir dans son dos, on se collait à lui...


« Je suis désolé. Je suis désolé d'être parti comme ça. »



Le pardonner? Il était désolé?

Quelque chose piqua son coeur. La colère.

Samuel posa une main sur celle d'Eliott et de son pouce, il la caressa, sans plus.

"T'es désolé."

Ses dents se serrèrent, mais pas pour les mêmes raisons que l'étudiant.

"On couche ensemble, je te dis que je t'aime plus que ma propre vie et ensuite tu m'abandonne quand je...qu-quand je jette dehors mon meilleur ami...? Parce que oui, pour toi je l'ai éloigné, mais Gamba, c'est mon meilleur pote."


En contradiction à ses paroles, le jeune enseignant se retourna et serra contre son torse celui pour qui son coeur battait.

"Puis ya ces rumeurs...sur toi et Ambroise."


La pensée lui dressait les poils sur le corps. C'était sérieusement n'importe quoi, il avait mal.

"Eliott..."

Parler davantage? Non.

Samuel glissa une de ses mains dans les cheveux de son homme et ferma les yeux, appréciant le contact qui lui était rendu vital avec le temps.


Revenir en haut
Eliott Norels
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 216
Âge: 19 ans.
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Lun 6 Sep - 05:43 (2010)    Sujet du message: Un peu de repos. Répondre en citant

Samuel posa une main sur celle d'Eliott et de son pouce, il la caressa, sans plus.

« T'es désolé. » Ses dents se serrèrent, mais pas pour les mêmes raisons que l'étudiant. « On couche ensemble, je te dis que je t'aime plus que ma propre vie et ensuite tu m'abandonnes quand je...qu-quand je jette dehors mon meilleur ami...? Parce que oui, pour toi je l'ai éloigné, mais Gamba, c'est mon meilleur pote. »

Le chinois avait l'air plus que faché mais en contradiction à ses paroles, il se retourna et serra Eliott contre son torse, ce qui le rassura tout de même un peu. Sûr qu'il était en tord, bien qu'il avait vu plus une pédale noire qu'un meilleur ami à l'intérieur de Gamba machin-chose. Et puis il s'en foutait des sentiments que la tafiole et Samuel pouvait ressentir l'un envers l'autre, ça ne l'intéressait pas, ça risquait même de l'enerver plus qu'autre chose.




« Je suis désolé, c'est tout ce que je peux dire. Je ne demande pas à être pardonné. J'aurais voulu venir avant, mais je ne suis revenu au pensionnat qu'hier après-midi. »

Très sincèrement, son "meilleur ami" : il avait suffit d'un regard pour qu'il ne le supporte pas. Rien que le souvenir du clébard en tutu assorti à son maitre lui collait des frissons dans le dos. Comment pouvait-on se rendre ridicule à ce point ?

« Puis il y a ces rumeurs... Sur toi et Ambroise. Eliott... » dit le brun en passant sa main dans ses cheveux.

La remarque arracha un petit rire à l'étudiant, qui releva la tête pour poser son regard amusé dans celui de Samuel Lee. Il lui sourit gentiment. Ces rumeurs débiles avaient tout de même réussies à atteindre les professeurs de Anthem, mais Eliott savait très bien ce qui était vrai et ce qui ne l'était pas. Et ça, ça ne l'était pas. Et puis d'abord, qui voudrait d'une demi-femme comme Raven, c'était du suicide de s'intéresser à une créature pareille.

« Il paraitrait aussi que Keith Kristin nous aurait embarqué dans une histoire de drogue. »

Le châtain espérait tout de même que Samuel lui laissait le bénéfice du doute quant à ces rumeurs. Il ne croyait tout de même pas ce qui se racontait dans les couloirs ?

« Il ne s'est rien passé de ce genre là. »

Eliott se libéra légèrement de l'étreinte du chinois et lui saisit la main, l'entrainant vers le lit où il se trouvait quelques minutes plus tôt. Rapidement, il remit la main sur le fameux journal et le lui présenta, pointant l'article du doigt. Lui au moins ne se laisserait plus embobiner par ces rumeurs idiotes.

« Je suis vraiment désolé. Pour tout... » dit-il en baissant les yeux tristement. 
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Samuel Lee


Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2009
Messages: 55
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Lun 6 Sep - 18:58 (2010)    Sujet du message: Un peu de repos. Répondre en citant

Dans leurs étreinte, un rire retentit, celui de son jeune...amoureux.

Ah bon, cela le faisait rire à ce qu'il semblait? Pourtant lui n'avait pas envie de rire.

« Il paraitrait aussi que Keith Kristin nous aurait embarqué dans une histoire de drogue. »


Oh. Fabulations des jeunes filles du lycée, ce n'était pas fondé. Bien. Cela le rassurait un peu.

« Il ne s'est rien passé de ce genre là. »


*Et que c'est-il passé alors?*

Eliott s'éloigna de Sam avant que celui ci ait le temps de le faire car oui, l'enseignant était en rogne sur le coup et intrigué à la fois. Toute cette affaire lui paraissait si louche, son regard qui avait été tendre et dévasté prit une tournure curieuse, inquiète.

On lui tendit le journal.

« Je suis vraiment désolé. Pour tout... »
dit-il en baissant les yeux tristement.

« Un détenu retrouvé pendu dans sa cellule. Un gardien de la prison a retrouvé, pendu dans sa cellule, un détenu de 35 ans accusé de séquestration, coups et blessures sur des adolescents.Le gardien, depuis sous le choc, a fait la macabre découverte mardi vers 13h30. Agé de 35 ans, le détenu s'est pendu aux barreaux de sa cellule au moyen de sa chemise suite à l'enterrement de son épouse.L'individu avait été arrêté samedi après-midi aux alentours de 16H15. Il aurait en effet séquestré et blessés un groupe d'adolescents pendant plusieurs heures. Arrivés sur les lieux, les policiers ont découvert au domicile de l'homme, le corps sans vie de son épouse. Le décès remontait selon les experts à plusieurs années. Les adolescents eux, ont été reconduits vers l'hôpital le plus proche, aucun blessé grave n'a été signalé. »

Samuel avait pâli légèrement, une main s'était plaqué sur ses lèvres lors de la lecture de l'article alors que l'autre serrait le papier entre ses doigts. Sa petite personne égocentrique s'était dit que son amour ne voulait plus de lui alors qu'en réalité, il était en danger...en grave danger.

*Et j'était même pas la pour lui...*

"Ça...change la donne."
dit-il tout bas, honteux en s'asseyant sur le lit à côté de son brunet.

Un long respire lui permit de reprendre le contrôle de ses émotions, sans quoi il le savait, il allait exploser et la réaction serait surement mal vue par les gens de l'établissement qui pouvaient entrer. Voir un enseignant pleurer ou se jeter sur un élève pour l'embrasser sauvagement, dépendamment de comment le vent tournait, c'était pas très professionnel.

"C'est à moi d'être désolé de ne pas avoir été la pour toi."

Contrôle de soi: ON.

Samuel pris la main d'Eliott dans la sienne et se contenta d'y poser un doux baiser, ses yeux fermés, le coeur battant. Le monde semblait s'être arrêté, il venait enfin de le retrouver. Non, il n'irait pas dîner avec Gamba ce soir. Loin de là...


Revenir en haut
Eliott Norels
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 216
Âge: 19 ans.
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Lun 6 Sep - 20:55 (2010)    Sujet du message: Un peu de repos. Répondre en citant

Samuel avait pâli légèrement, une main s'était plaqué sur ses lèvres lors de la lecture de l'article alors que l'autre serrait le papier entre ses doigts.

« Ça...change la donne. » dit-il tout bas, honteux en s'asseyant sur le lit à côté de son brunet.

« C'est à moi d'être désolé de ne pas avoir été la pour toi. » 

Samuel pris la main d'Eliott dans la sienne et se contenta d'y poser un doux baiser. D'ailleurs, ça lui faisait bizarre d'avoir ce genre de contact avec le chinois au sein même de l'établissement. N'importe qui pouvait entrer à n'importe quel moment, surtout à l'infirmerie. Aussi il se retint d'aller chercher ses lèvres, tant bien que mal. L'étudiant était déjà heureux d'avoir pu mettre fin au conflit qui s'était installé entre eux, il se contenta de poser sa tête sur l'épaule musclé de Samuel Lee et ajouta, cherchant à le rassurer.


« Personne ne pouvait savoir. »

Le brun n'avait absolument pas à s'en vouloir, personne n'était au courrant de l'endroit où ils se trouvaient. Personne ne pouvait se douter qu'un tel massacre allait se produire. Et puis au fond, c'était le chasseur fou le plus à plaindre dans l'histoire, c'était lui le torturé, le coeur à vif. Il était rendu fou de la mort de son épouse et s'était réfugié dans la folie pour ne pas faire face à la triste réalité. 

Du bout des doigts, Eliott caressa la main du chinois et s'en sépara pour se diriger vers la fenêtre, c'était plus sûr dans le cas où l'infirmière reviendrait. Du premier étage, on pouvait déjà voir le domaine entier de Anthem School : les jardins, la cour, légèrement la ville un peu plus loin. Il se perdit dans ses pensées. Même si le sport n'était pas son activité favorite, il regrettait de ne pas pouvoir y participer. L'idée qu'il n'était pas le seul, que Keith restait sur les bancs avec lui le réconforta quelque peu dans son "chagrin". Sur la touche, il n'avait pas la possibilité de tenir le dialogue avec Samuel. Il paraitrait même que le conseil voulait profiter de cette permanence pour les envoyer à un rdv de soutien psychologique.

*Comme si j'avais l'air perturbé par cette histoire de dingue.*

Bon ok, il était peut-être un peu perturbé mais pas au point d'aller se jeter du haut d'un immeuble et de s'entailler les veines à coup de couteau à beurre. Des hurlements de cochon qu'on égorge en provenance du couloir le tira de ses pensées. Il posa son regard interrogateur sur Samuel Lee.

« Qu'est ce que c'est ? »

  
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kanji Tatsumi


Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2009
Messages: 93
Âge: 17 ans
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Mar 7 Sep - 21:20 (2010)    Sujet du message: Un peu de repos. Répondre en citant

"...T'as dit quoi?"

OOOOOkay. Ça commençait mal. Le débile en avant de lui avait commencé à déblatérer des trucs qui ne font pas de sens alors que lui n'avait tout simplement rien dit, rien fait sinon passer à côté de son atelier d'amnistie internationale sans signer sa putain de pétition.

Kanji ne connaissait pas encore les gens de Anthem, mais tout le monde connaissait de nom Jean-Eud. C'était la tache qui s'occupait du journal, de tout, LA tache quoi. Et comme de fait, le sbire numéro1 de LA tache s'occupait de lui aujourd'hui. J'ai nommé Philippe.

"N'ai rien à battre de tes cochonneries."
murmure le blond dans sa barbe en tentant d'échapper à la crevette du "reporter".

Eh non! Il avait passé devant le panel, guidé par son estomac vers la caféteria, il fallait que le connard le suive parce que Jean-Eud lui en avait fait signe et même s'il tentait de le semer dans les corridors, il se faisait suivre.

"Kanji Tatsumi, pourquoi tu m'ignore? Signe la pétition, ça va aider à libérer des (blablabla) pris dans une invasion (blablablabla)!"
continua-t-il, sa démarche typiquement nerd.

Ses nerfs montaient et dans son fort intérieur, Kanji commençait à qualifier la crevette de suicidaire.

"Kanji Tatsumi, blablablablabla...! Je suis sur que Keith Kristin aurait aimé....blabla et que blablabla gay blablabla bla!"


Un blabla de trop. Il fut obligé d'arrêter son Mp3 au...beau milieu d'une chanson de Lady Gaga. ÇA, c'était un crime.

Se retournant doucement, Kanji s'assura qu'aucune caméra de surveillance l'examinait, puis le corridor était désert rendu la. Un sourire carnassier tira ses lèvres, celui d'un prédateur qui en avait marre.

"Toi."


Il s'approcha, lui pris sa pétition d'entre les mains.

"Et ta pétition...."


Son sourire s'élargit. Il y avait si longtemps qu'il n'avait pas fait mal à un être vivant...

"Tu vas te la mettre...."


Il saisit la première chaise (pliante) qu'il vit et s'approcha de Philou pour le fracasser avec. Ce dernier se retrouva contre le mur, sonné.

"DANS LE NEZ!"


...et comme de fait, c'est là qu'il sû qu'une pétition, ça se rentre bien dans un nez. Deux feuilles complètes...

Comme de fait, le gamin hurla. Eh. Ce sont des choses qui arrivent, son geste n'avait pas pour vocation de faire du bien à celui qui se le faisait faire. Mais la ça allait trop loin.

Pour finir, il le pris par les cheveux et le traina derrière lui jusqu'à l'infirmerie où il entra d'un coup de talon. Maintenant qu'il lui avait fait mal, autant l'emmener là où il se ferait soigner. Kanji pouvait donc être généreux parfois...

"Alors connard, comme ça on me traite de GAY??! Hein???!! ON TRAITE PAS KANJI TATSUMI OU KEITH KRISTIN DE GAY DEVANT KANJI TATSUMI!!!!"


Toutefois, quand il releva la tête, il vit qu'il avait un pied dans la tombe.

Un prof était la, derrière un étudiant et le prenait par la taille. Par la...

Bordel.

Eliott Norrels, Samuel Lee.
_________________


Revenir en haut
Samuel Lee


Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2009
Messages: 55
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Mar 7 Sep - 23:29 (2010)    Sujet du message: Un peu de repos. Répondre en citant

L'homme avait eu le temps de se lever et d'aller se placer derrière Eliott qui était rendu au bord de la fenêtre. La seconde d'après, il avait passé ses bras autour de lui, mis sa tête sur son épaule.

"Je sais mais je me sent concerné, je te considère comme bien plus que mon étudiant et tu le sais..."


Un baiser dans son cou plus tard, des cris retentirent.

"Qu'est-ce que c'est?"


Les bruits étaient vagues, étranges. Un mec qui chialait ou un truc dans le genre...

Samuel ne s'en formalisa pas et posa ses lèvres dans le cou de son chéri.

"Rien je crois."


Toutefois, la porte s'ouvrit à la volée, laissant voir un jeune rebelle qui trainait un petit nerd par les cheveux. Kanji Tatsumi...ça ne pouvait qu'être lui.


"Alors connard, comme ça on me traite de GAY??! Hein???!! ON TRAITE PAS KANJI TATSUMI OU KEITH KRISTIN DE GAY DEVANT KANJI TATSUMI!!!!"


Choqué, sur le coup, il ne su trop quoi faire.

....

Merde, le mec les regardait.

Par réflexe, il lâcha Eliott, mais le mal était déjà fait. Le jeune punk les regardait avec l'air choqué, rouge.

Philippe se sauva sans avoir rien vu, paniqué. Il y avait au moins ça de bon.

Toutefois, le grand Tatsumi restait la sans rien dire...

"Hum. Je m'arrange pour que tu retournes en taule si j'entend dire que t'as ouvert ta grande gueule, le yankee."


Ce fut tout ce qu'il trouva à dire à la grande chose choquée qui se trouvait devant eux...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:47 (2018)    Sujet du message: Un peu de repos.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Anthem School Index du Forum -> Anthem School : L'intérieur du lycée. -> L'infirmerie. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom