Anthem School  Index du Forum
Anthem School
Bienvenue. Anthem School est un forum RP, vous incarnerez un personnage masculin ou féminin, élève ou professeur de ce lycée bourgeois réputé.
 
Anthem School  Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Sous sol du lycée, débarras
Aller à la page: <  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Anthem School Index du Forum -> Anthem School : L'intérieur du lycée. -> Le hall et les couloirs.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Keith Kristin
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 191
Âge: 18
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Ven 1 Avr - 22:11 (2011)    Sujet du message: Sous sol du lycée, débarras Répondre en citant

"- Hum... Merci Keith."

Le mince sourire du plus jeune eut don de rassurer un peu le brun sur son état. Un peu d'attention était plus que necessaire surtout dans sa situation. S'ils faisaient l'erreur de le laisser seul, qui sait ce que Andy pourrait avoir l'idée de faire en ruminant ses sombres pensées ? Le gamin avait tout de même frappé dans un miroir pour se punir lors de l'altercation dans les toilettes, et sa main avait été dans un bien mauvais état après ça... Eliott les rejoignit, l'air grave et se posa sur son lit. Keith se tourna vers lui, sachant qu'il allait dire quelque chose sur les prochaines choses a faire. Après tout, c'était lui le cerveau. Il saurait bien mieux que lui ce qui convenait de faire maintenant.

"- Qu'est ce qu'on peut faire ? On ne sait pas qui ils sont, on ne sait pas non plus si ils comptent attaquer de nouveau. Même si je me doute bien qu'il n'a pas fini de vouloir me faire la peau."


Le voyou hocha lentement la tête. Tout cela était vrai, ils ne savaient même pas qui était ce gorille particulièrement collant... Si ce n'est qu'il devait être lié a jean machin du club de journaliste d'une manière ou d'une autre. Peut être une petite visite chez ce fils de bourge serait efficace ? Ou pas... La dernière fois qu'ils avaient eut affaire à lui, ils l'avaient suffisament humilié et pourtant, il continuait a leur envoyer des loubards tout aussi barges que musclés... Même s'ils réussissaient a atteindre Jean Eude, qui sait s'il n'allait pas continuer ses machinations ? A moins que Keith n'utilise la même méthode que lui. C'est a dire rassembler ses amis des quartiers chauds et traquer tout les membres du club de journalisme pour faire comprendre a leur président qu'il ne fallait pas se frotter a eux. Mais cette solution ne plaisait pas particulièrement au voyou. S'abaisser a faire comme cet enf*iré... c'était vraiment la dernière chose qu'il avait envi de faire. Ceci dit s'il n'y avait pas d'autres moyens, le brun le ferait.

"- Andy... Il faut en parler à quelqu'un..."

Apparemment Eliott pensait à une méthode bien plus pacifique. Réquisitionner l'aide d'une tierce personne. Mais qui ? Un adulte ? Keith regarda Andy, attendant sa réponse. Etant le premier concerné, il lui appartenait de décider cela, bien qu'il lui ait demandé quelques minutes auparavant de faire silence sur l'incident. Le noireau avait l'air très pensif et mit quelques secondes avant de relever la tête vers ses aînés.

"- Oui... Je verrais ça demain..." répondit-il avec une petite voix. Il ajouta... "- Mais... Est-ce que je pourrais..."

Il hésita, les joues a nouveau rouges. Keith haussa un sourcil, curieux de savoir ce qu'il avait a demander. Finalement, il se lança avec une tête de chien battu...

"- ... Dormir avec vous ce soir... ?"



Le voyou ouvrit de grands yeux tout d'abord, surpris, puis regarda Eliott comme pour vérifier s'il ne rêvait pas. Pourtant, il n'y avait rien de bien méchant dans l'affaire. Le gamin ne voulait pas être seul ce soir vu ce qu'il s'était passé, il le comprenait et lui même ne voulait pas le savoir seul après ça. Mais après...techniquement.... Il allait falloir s'organiser pour savoir qui allait lui ceder son lit. Et vu les blessures d'Eliott, le voyou ne se faisait aucune illusion. Il fallait juste qu'il trouve où lui même allait dormir du coup.

" Ca me dérange pas... " dit il en regardant son colocataire, lui demandant du regard si ça le dérangeait. " Je vais voir si ya pas de quoi me faire un semblant de matelas avec ce qu'il y a dans le placard..." ajouta-t-il en se levant, accompagnant ainsi ses gestes à ses paroles.

Il ouvrit l'un des placards et fouilla dans le fin fond du truc. En début d'année, lorsqu'ils s'étaient installés, c'était ici que tout les draps, oreillers, couvertures etc étaient rangés. Peut être trouverait il quelque chose qui puisse rendre un sol plus confortable...
_________________
Thought is free !



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 1 Avr - 22:11 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Eliott Norels
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 216
Âge: 19 ans.
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Ven 1 Avr - 23:53 (2011)    Sujet du message: Sous sol du lycée, débarras Répondre en citant

« Oui... Je verrai ça demain... Mais... Est-ce que je pourrais... Dormir avec vous ce soir... ? » demanda le petit brun, hésitant et le visage complètement rouges.

Keith Kristin ouvrit de grands yeux et posa un regard sur son colocataire. Eliott lui adressa un sourire nerveux. Ils devaient bien penser à la même chose ces deux là : avaient-ils assez de place pour trois ? Après tout, ils n'avaient que deux petits lits, c'était certes une école de bourgeois mais pas un hotel de luxe. Cependant, lorsqu'on veut on peut et il ne serait pas difficile de trouver une solution à ce problème là. D'autant plus que, tout comme son ami, Eliott préferait garder le noireau près de lui pour ce soir. Il serait incorrect de le laisser partir seul ruminer dans son coin, broyer du noir, alors qu'il était impliqué et plus ou moins responsable de ce qu'il était arrivé à Andy.

« Ca me dérange pas... » dit Keith en regardant son camarade de chambrée.

« Moi non plus. »

« Je vais voir si y a pas de quoi me faire un semblant de matelas avec ce qu'il y a dans le placard... » ajouta le brun en se dirigeant vers les dits placards.

Le voyou se mit à fouiller, cherchant desespéremment une éventuelle couverture. Malheureusement, le châtain savait pertinemment qu'il n'y avait rien de la sorte dans cette armoire. Tout ce qu'ils possédaient se trouvait déjà sur les lits. L'étudiant afficha toutefois un sourire face au comportement de son ami.

« Keith, dis pas n'importe quoi. Tu vas tout de même pas dormir par terre. »

Son regard se posa sur la petite créature fragile responsable de tout ce bazar. Il n'était pas bien gros, et il n'était pas bien grand non plus. Bon, la logique aurait voulu que Keith et Andy partagent le même lit puisque le châtain se trouvait être le plus grand des trois. Malheureusement. Cependant, cette idée ne semblait pas avoir effleuré l'esprit du jeune voyou un seul instant. Ah ces mecs hétéros purs et durs, toujours cet espace vital autour d'eux qui les empêche d'avoir le moindre contact physique avec les autres mecs. Soit, il se sacrifierait.

« Regarde le, c'est une minuscule crevette toute chétive. On peut pas dire qu'il prenne beaucoup de place. Garde ton lit, on va se débrouiller comme ça. » dit-il en tapotant sur le lit, faisant signe à Andy de changer de place.

A ces mots il se dirigea à son tour vers les armoires pour en sortir un t-shirt. Depuis le temps que Andy se trimballait à moitié nu et pantalon ouvert. Ca et son caleçon, ça devrait faire l'affaire pour dormir. Mis à part que le microbe allait surement flotter dans un vêtements appartenant au châtain, mais il ne se voyait pas demander un pyjama à son colocataire ni même Andy lui demander lui même. Dormir avec le gamin ok, mais dormir à poils non merci.

* Ca devrait aller pour cette nuit. *

Eliott tendit le vêtement au petit brun pour l'inviter à se vêtir un peu puis se posa à ses côtés.

« T'as besoin de quelque chose en particulier ? Un verre d'eau ? Une douche... ? » demanda l'étudiant en posant sa main dans sa tignasse brune.

Eliott avait pu voir, lors de leur altercation dans les sous-sols, le gros dégueulasse se décharger à l'intérieur du corps du pauvre gosse. De toute façon, il savait très bien que le gamin ne comptait pas aller chez les flics déposer une plainte pour agression. D'un côté, il le comprenait, ça commençait par un interrogatoire éprouvant et se terminait par un examen intime assez poussé. Rien ne servait de garder ce genre de preuve physique, et de toute manière c'était dégueulasse de rester comme ça.

A cette pensée répugnante, et plus qu'angoissante, l'étudiant se mordit la lèvre nerveusement. Sa main enserra le bandage sur son bras tandis que son regard se posait sur ses pieds. Il avait oublié d'enlever ses chaussures en rentrant dans la chambre, d'ailleurs il n'était pas le seul.
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Andy Dream


Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 66
Âge: 17 ans
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Sam 2 Avr - 04:55 (2011)    Sujet du message: Sous sol du lycée, débarras Répondre en citant

A l'attente d'une réponse, Andy pouvait voir l'expression surprise de ses deux amis qui ne s'y attendaient vraiment pas à une telle faveur. Mais il était tellement imprévisible que si on le connait bien, rien ne pourrait plus choquer ses connaissances. Quoiqu'il en soit, ils faisaient un regard qui était plongé dans celui de l'autre, communiquant de cette façon comme pour savoir comment ils allaient procéder.

"- Ca me dérange pas..."

Répondit Keith.

"- Moi non plus."

Suivit de celle du colocataire qui attendait son accord en premier. Le petit noireau se mit à sourire après ces réponses positives. Plus le temps passait, plus il apprenait à les connaître et plus il les appréciait. Ils appréhendaient les choses et savaient bien que laisser le jeune Dream sans surveillance serait une regrettable erreur de leur part. De plus, après de tels évènements, qui serait assez sans-coeur pour le laisser ruminer entre quatre murs toute une nuit ? Les cours le stresseraient assez comme ça et il pourrait vite sombrer sans la présence de quelqu'un.

"- Je vais voir si y a pas de quoi me faire un semblant de matelas avec ce qu'il y a dans le placard..."

Ajouta le brun en se dirigeant vers les placards. A ces mots, il n'attendait pas que quelqu'un conteste ce qu'il avait en tête, il s'exécutait sans perdre une seule seconde. Il était quand même tard et demain, ils risqueraient d'être bels et bien dans le coma durant les heures à tenir de ces cours pathétiques et ennuyeux. Le meuble était vide et tout ce qui pourrait l'intéresser ne se trouvait que sur les lits. Eliott l'ayant remarqué, dit...

"- Keith, dis pas n'importe quoi. Tu vas tout de même pas dormir par terre."

C'est vrai que ça ne serait pas bon, ni pour son dos, ni pour lui tout court. Et puis, Andy se sentirait comme de trop et à se dire qu'il n'en vaut pas la peine. Dieu merci, le bourgeois avait refusé cette manière de s'organiser.

"- Regarde le, c'est une minuscule crevette toute chétive..."

*NANI ?! Une minuscule crevette toute chétive ?! Grr...*

"- ... On peut pas dire qu'il prenne beaucoup de place. Garde ton lit, on va se débrouiller comme ça."

Ajouta-t-il en tapotant sur le lit, faisant signe à Andy de changer de place, ce que le noireau s'empressa de faire. Il tirait tout de même la tronche vis à vis des propos de son aîné châtain concernant sa fine musculature mais il décida de passer l'éponge, la fatigue l'ayant rongé, Morphée n'allait pas tarder à cette allure. Il baillait, les larmes montantes, il les essuya avec lourdeur.

Eliott s'avança à son tour vers l'armoire pour en piocher un t-shirt qu'il lança au cadet, à moitié dénudé. A ce rythme, il allait attraper froid, ça c'est clair. Il venait de se rendre compte qu'il était pratiquement nu et eu un réflexe digne d'une jeune fille pucelle, il se cachait les parties les plus intimes avec ses mains, se rendant également compte de la froideur de sa peau blanche. Ne connait-elle donc pas le Soleil pour être aussi pâle ?

"- T'as besoin de quelque chose en particulier ? Un verre d'eau ? Une douche... ?"

Demanda le châtain en posant sa main dans sa tignasse brune, ce qui le fit rougir à l'immédiat. Chaque geste, chaque contact de sa peau, chaque regard, chaque parole lui étant adressé parvenait à faire fondre le cadet qui en perdait tous ses moyens... Mais sous les yeux de Keith, il n'allait pas flancher. Il se ressaisit en secouant sa tête de droite à gauche puis accourut jusqu'à la douche en fermant la porte derrière lui.

"- J... J'me dépêche !"

Dit-il, déjà dans la salle de bain qu'il avait verrouillé à peine pénétré dans la pièce au carrelage glacé malgré la chaleur que pouvait renfermer les lieux immaculés. Il retira ses vêtements rapidement avec dégoût avant d'aller directement dans la cabine de douche, mettant de l'eau bouillante comme à son habitude au point que sa peau devienne toute aussi brûlante que le liquide transparent. Il y ferma les yeux en pleurant, l'eau salée avec celle ébouillantée mélangées.

Il y resta dix minutes comme ça, sans bouger et sans qu'il ne se rende compte de la température du liquide de vie. Andy en sortit finalement et se rhabilla pour éviter de perdre trop de temps, cette douche l'avait complètement épuisé, des plaques rouges prenaient place sur toutes les parcelles de son corps frêle. Il les camoufla avec le vêtement prêté, pas de quoi s'alarmer après tout, il en avait assez fait comme ça et là, c'était qu'une question d'habitude. Sans plus.

Il les rejoignit tranquillement, en souriant. Ses yeux étaient rouges à cause de ses précédentes larmes mais il prétexta que ça venait du manque de sommeil qui le traquait depuis plusieurs jours. Il se dirigea vers Keith et lui fit un câlin, serait-ce l'eau chaude qui lui aurait enfumer le cerveau ? Il savait très bien que le brun détestait ce genre de contacts par manque d'habitude, pourtant il s'exécuta malgré tout, sans prendre conscience de ses paroles datant.

Après ce contact agréable pour lui mais peu pour son ami, il se retourna pour se diriger vers Eliott qu'il fit tomber avec lui sur le lit, s'endormant presque sur le coup. La chaleur lui avait monté à la tête ou il désirait tout simplement les remercier d'un geste rapide et sans besoin de parler ? En tout cas, il avait le sourire aux lèvres et un teint plus lumineux mais aussi, les joues rougies. Il somnolait presque sur le lit du châtain comme si il avait bu de l'alcool, quel comportement étrange. Troublé ? Apparemment.
 
"- Eliott... Keith... Dormez... Bien..."

Murmura-t-il avec une voix d'ange ainsi que le visage. Il était heureux... Ou n'est-ce qu'une apparence ? Une de ses mains s'était agrippée à celle de son aîné châtain, ce contact il en avait envie depuis l'épisode du sous-sol...

 
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Keith Kristin
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 191
Âge: 18
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Sam 2 Avr - 22:06 (2011)    Sujet du message: Sous sol du lycée, débarras Répondre en citant

Après s'être levé de son lit, Andy se précipita vers la douche, laissant ses deux aînés seuls. Keith se releva, regarda la porte de la salle d'eau par où était partit le plus jeune, puis son lit, et enfin Eliott. Il haussa les épaules en soupirant d'un air désabusé comme si tout ce qui se passait le dépassait. Il venait de comprendre que son ami et le noireau allaient dormir ensemble, ce qui ne le dérangeait pas, mais il était vrai que cette alternative ne l'avait pas effleurer un instant. Ceci dit, il avait ses raisons pour ne pas vouloir d'un mec près de lui pendant la nuit. D'ailleurs en parlant de ça, il valait mieux qu'Andy dorme avec son colocataire, parce que question sommeil agité, le voyou était pas mal dans son genre. Si ce n'étaient pas les cauchemars qui le harcelait, soit il avait trop chaud ou trop de soucis dans la tête bref, il bougeait beaucoup. Il aurait eut tot fait d'assommer le pauvre Dream sans le vouloir en se retournant brusquement...

Le jeune homme fit quelques pas jusqu'a sa guitare, qu'il ramassa et rangea sans rien dire. La fatigue commençait a alourdir vraiment ses membres et il se laissa tomber lourdement sur son lit. Son regard se posa a nouveau sur son colocataire. Il y eut quelques instants de silence où chacun repensait a ce qui s'était passé, puis le brun se remit à parler.

" On s'en occupe demain alors... A qui compte tu en parler ? Anthem ? Jme demande s'il croirait que de tels mecs crèchent dans son école... quoique yen a deux que j'ai pas reconnu... ils sont ptet pas d'ici. Justin aussi avait réussi a faire rentrer des mecs de l'extérieur dans l'école. "

Ils n'eurent pas le temps de discuter plus longtemps qu'Andy sortit de la douche, la peau rougie par l'eau chaude, mais souriant. Il vint vers Keith et l'enlaça. Le jeune homme se raidit à ce contact qui lui rappela celui qu'ils avaient eut dans la cour quelques jours plus tôt. Apparemment le gamin n'avait toujours pas comprit qu'il n'était pas fan de ça. Ou alors il le niait. Il se dirigea ensuite vers Eliott qu'il fit tomber avec lui sur le lit, s'endormant presque sur le coup.

"- Eliott... Keith... Dormez... Bien..." murmura-t-il.

Le brun sourit tout de même face au comportement d'Andy et entreprit de se changer lui même pour la nuit. A la différence d'Eliott, il ne prit pas la peine d'aller dans la salle de bain et se contenta de se mettre dos à son ami pour retirer ses vêtements. C'est uniquement en caleçon qui se glissa sous ses couvertures en faisant un vague signe de la main vers ses amis.

" Ouais bonne nuit..."

Il n'eut pas besoin que la lumière s'éteigne pour tomber dans un profond sommeil. Quelques minutes a peine après cela, il dormait déjà a point fermé.
_________________
Thought is free !



Revenir en haut
Eliott Norels
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 216
Âge: 19 ans.
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Sam 2 Avr - 22:50 (2011)    Sujet du message: Sous sol du lycée, débarras Répondre en citant

Andy, les joues étrangement rouges, se dirigea à toute vitesse vers la salle de bains afin d'y prendre une douche. Bonne idée, dormir avec ce genre de liquide entre les fesses ça filait la... Ouais non, c'était pas important comme détails. Le bruit de l'eau se fit entendre et les deux jeunes hommes restèrent silencieux un moment. Jusqu'à ce que Keith, visiblement fatigué, se décida à prendre la parole.

« On s'en occupe demain alors... A qui compte-tu en parler ? Anthem ? J'me demande s'il croirait que de tels mecs crèchent dans son école... Quoi que, y en a deux que j'ai pas reconnu... Ils sont p't-être pas d'ici. Justin aussi avait réussi à faire entrer des mecs de l'extérieur dans l'école. »

« Hmm... Je ne sais pas, le directeur, les professeurs. Je ne suis pas sûr qu'on puisse avoir confiance, ils tiennent énormément à la réputation de l'école. A moins que... » dit-il pensif.

Eliott Norels pensa soudainement au professeur d'éducation physique. Certes il était difficile de le croiser, mais s'il y en avait un qui ne prendrait pas de décision inconcidérée sans leur en faire part, ça serait lui. Ou pas. Après tout, le chinois était quelqu'un d'assez particulier, voir imprévisible. L'étudiant soupira nerveusement. Il était difficile de réflechir correctement. Que faire dans leur situation ?

« J'en sais rien... On pourrait attendre, voir déjà si on arrive à savoir qui sont ces gars. » lacha t-il, finalement.

Le verrou de la porte de la salle d'eau se désenclencha, laissant apparaitre un petit microbe brun à la peau et aux yeux rouges. Le châtain le détailla rapidement du regard. Il avait sans doute pleuré pendant sa douche, c'était compréhensible. De toute façon, ça ne servait à rien d'essayer de l'empêcher de pleurer.

Tout sourire, le noireau se dirigea vers Keith Kristin et l'enlaça sans permission. Eliott pouffa légèrement en voyant son colocataire de raidir brusquement. Et cette tête, on aurait dit qu'il venait de se prendre le jus. Cependant, il n'eut pas le temps de se moquer plus longtemps que le gamin se précipita sur son lit. Ou plutôt sur lui. Si bien qu'il le fit tomber avec lui.

« Hey ! » rouspeta l'étudiant.

Rien à faire, la petite catastrophe dormait déjà à moitié. Eliott eut un sourire en regardant sa bouille de morveux innocent, flottant dans son t-shirt trop grand pour lui. Malgré son état de fatigue avancé, il parvint à positionner la bestiole correctement dans le lit et remonta la couverture sur lui.

« Eliott... Keith... Dormez bien... » murmura t-il.

Le brun se déshabilla au bord de son lit, comme à son habitude, se glissant tranquillement sous sa couette avec pour seul vêtement : son caleçon. Ca, c'était vraiment le truc préféré du châtain.

* Pervers ! C'est qu'un voyou bruyant et en plus il est nain ! * pensa t-il en se giflant intérieurement.

« Ouais bonne nuit... »

Apparemment, le voyou dormait déjà. Une vraie marmote celui là. S'il avait bien saisit, c'était à lui d'éteindre la lumière. Difficilement, pour cause d'un microbe sur le passage, qui plus est qui lui tenait fermement la main, Eliott tendit le bras vers la lampe de chevet entre les deux lits et appuya sur l'interrupteur. Ses blessures le lancaient quelque peu, il serait sans doute difficile de dormir d'un sommeil réparateur cette nuit. D'ailleurs, le gamin avait beau être un nabot miniature, ils étaient tout de même un peu à l'étroit. L'étudiant tenta de ne pas trop se coller, sans pour autant se rapprocher un peu trop du bord. Ce n'était pas non plus le moment de se casser la figure par terre.

* ... J'ai pas fait mes devoirs... *

A cette pensée, il tourna la tête vers la fenêtre. Il aurait voulu tourner le dos à Andy, pour prendre moins de place, mais sa main avait été kidnappée et le moindre mouvement risquait de le reveiller. Misère. Bon, au moins, il ne ronflait pas. Sa main enserra doucement la sienne.
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Andy Dream


Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 66
Âge: 17 ans
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Sam 2 Avr - 23:46 (2011)    Sujet du message: Sous sol du lycée, débarras Répondre en citant

A leur tour, les deux colocataires se mettaient à se déshabiller pour ainsi plonger dans les bras de Morphée avec hâte. Le premier étant Keith qui semblait être une vraie marmotte pour s'être endormi aussi rapidement puis à Eliott de s'y coller avec une sangsue agrippée à sa pauvre main. Sa peau était brûlante et la main un peu froide de son aîné châtain parvenait à lui apporter une petite dose de fraîcheur.

Il ne le lâchait pas d'une semelle, ce qui risquait d'être problématique. Dieu merci, il ne comptait pas se dévêtir, donc aucun risque pour Andy de devoir quitter la main si douce du bourgeois. Ce dernier parvient enfin à s'installer dans son lit et à remettre les couvertures sur eux correctement. Le châtain paraissait distant mais c'était sûrement à cause de ses blessures qui le relançaient à chaque contact. Malgré tout, Andy n'était pas vraiment dans son état "normal". Il avait comme une poussée d'adrénaline même si s'en était pas une et il voulait en faire part...

"- Hum... Eliott..."

Murmura-t-il avec un air troublant et en même temps intriguant. Il avait prononcé le nom du bourgeois avec... Comme une sorte de soupir loin d'être déplaisant. Il avait toujours sa main entremêlée dans la sienne et de son autre main, il l'approcha sur le visage de son aîné, apparemment distrait par quelque chose. Il mit sa tête contre celle de son aîné et lui susurra à l'oreille...

"- Je vais te... Soigner..."

Ajouta-t-il en ricanant légèrement avant de s'exécuter. Il descendit sa main avec douceur pour en arriver au torse qu'il caressa sans brutalité. Sa peau était un peu plus chaude que sa main.

*Que c'est agréable...*

Pensa-t-il en souriant. Il embrassa la joue puis les lèvres tendres du bourgeois, un peu dans les vapes lui aussi et ne semblant pas trop comprendre ce qui se passait sous ses yeux. Andy n'était plus du tout le même, serait-ce un fantasme ou bien était-il tout simplement en train de jouer aux somnambules en manque... ? Qu'importe, ce comportement ne lui ressemblait pas, lui qui est plutôt de nature timide et incapable d'aligner deux mots à celui ou celle qui pourrait lui plaire. Il continua de lui frôler tout le long du corps avec légèreté, du bout de ses petits doigts.

Sa bouche était toujours aussi collée à celle de son bel endormi, en profitant de l'occasion tant qu'il ne se rendait pas vraiment compte de la situation. La douche lui avait brûlé le cerveau à la sauce barbecue ou quoi ? Ou alors, voulait-il montrer son intérêt pour celui qui l'a tapé dans l'oeil ? Certes, il le peut mais pas de cette façon, surtout après de tels évènements le soir même. Ou bien, il est tout simplement aussi dans les vapes et peut penser qu'il s'agit d'un simple rêve qui tourne à la perversion. A voir. Il se colla contre Eliott, voulant rester à ses côtés et ne plus en être retiré.

Va-t-il se faire insulter ? Se faire rejeter brutalement pour le peu qu'il ait fait ? Ou bien perdra-t-il l'estime que le bourgeois pourrait avoir de lui ? Seul le temps et surtout son réveil pourra le dire, si il parvient à s'en rendre compte durant les actions du cadet. Journée fatigante et périlleuse, oui. Mais pas au point de comatter comme Keith. Dans tous les cas, le jeune Dream était bien en forme mine de rien...
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Eliott Norels
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 216
Âge: 19 ans.
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Dim 3 Avr - 00:59 (2011)    Sujet du message: Sous sol du lycée, débarras Répondre en citant

Les minutes défilaient lentement, au rythme du léger tic tac de la petite horloge suspendue au mur. Bien que comateux, le châtain rencontrait quelques difficultés à se laisser tomber dans les bras de morphée. Non pas que la présence du noireau le dérangeait, mais tout simplement à cause de la douleur, de la fièvre et de l'angoisse.
La situation était très compliquée et il était difficile de trouver une solution convenable. Les pensées s'entre-choquaient les unes contre les autres, l'empêchant de savoir clairement où donner de la tête.

A force de réflechir et se torturer l'esprit, le garçon parvint enfin à trouver le sommeil. Un sommeil léger certes, mais agité et rempli d'inquiétude et de sombres images. Une goute de sueur perla sur son visage.

« Hmmm... Eliott... »

Le microbe baragouina quelques mots dans sa barbe et l'étudiant, arraché partiellement à ses songes, cru entendre son prénom dans la foulée. La petite main du noireau vint rejoindre le visage du châtain. Bon, sans doute manquait-il d'affection. Ou bien en rapport à l'éducation qu'il avait reçu de ses parents, ce genre de contact était normal. Eliott, à moitié endormi ne prêta pas plus d'attention aux gestes du gosse. Le petit devait être à moitié somnambule ou quelque chose de louche dans ce genre là.

« Je vais te... Soigner... » dit-il en riant doucement.

* Me soigner ?! * pensa Eliott, quelque peu surpris.

A ces mots, Andy laissa sa main glisser jusqu'au torse de son ainé pour le lui caresser. Eliott serra les dents et se contenta de rester immobile. Pourtant, Andy n'avait pas reçu de coup particulièrement violent au niveau de crâne. Ce comportement était définitivement très étrange. Doucement, sa main vint rejoindre celle du plus jeune pour stopper la caresse, aussi douce et agréable soit-elle, il ne voulait pas finir par lui sauter dessus comme un sauvage. Pas après ce qu'il avait vécu. Il ne voulait surtout pas lui faire de la peine en le rejetant de la sorte, mais en vue de son état psychologique, il était préférable que ça n'aille pas plus loin. Le petit Andy se blotissait désormais contre lui, comme si sa vie en dépendant. Etait-il vraiment dans son état normal ? Le bras meurtri de l'étudiant entoura l'épaule du minus et il ferma les yeux, pensant que son compagnon de nuit retrouverait son calme. Un contact chaud sur sa joue, puis un autre sur ses lèvres lui fit ouvrir les yeux, de grands yeux ronds. Apparemment, il était sérieux là.

Troublé, l'étudiant s'éloigna légèrement du petit brun et tenta de le regarder dans les yeux, malgré l'obscurité.

« Andy... Qu'est ce que tu fais ? » murmura t-il.

Sa main se posa sur le front du plus jeune, il était tout de même un peu chaud.

« Tu ne te sens pas bien ? Tu devrais essayer de dormir... » ajouta le châtain en déplacant une mèche de cheveux qui cachait le visage du noireau.

Suite à quoi il se redressa pour sortir de son lit et se diriger vers la salle de bains pour se rafraichir le visage. Les gestes du gamin l'avait quelque peu perturbé. Il se regarda dans la glace quelques secondes avant de poser son regard sur ses bras. Ca le lançait vraiment beaucoup. Dire que son barbare de colocataire aimait subir ce genre d'attaques à longueur de journée, quel sauvage. Une fois les idées remises en place, Eliott s'en retourna dans la chambre. Concernant l'attitude étrange de son protégé, il préféra mettre ça sur le coup de la fatigue et du choc émotionnel. Le petit avait été bien trop atteint moralement pour agir de façon lucide et réflechie. D'ailleurs, n'étant pas indifférent à ce genre de choses, le châtain décida d'aller squatter le lit de son camarade. Espérant ne pas lui faire la peur de sa vie.

* Désolé Keith, c'est pour le bien de Andy... Et surtout pour le mien ! * pensa t-il en se glissant sous la couverture.

Enfin, même si son colocataire était atrocement sexy, au moins, lui ne le tripoterait pas. Ca, aucun risque.
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Keith Kristin
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 191
Âge: 18
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Dim 3 Avr - 01:43 (2011)    Sujet du message: Sous sol du lycée, débarras Répondre en citant

Dormant d'un sommeil sans rêves, Keith, allongé sur le ventre, le visage tourné vers le mur, était pour une fois aussi immobile qu'un mort, si on ne comptait pas le mouvement provoqué par sa respiration. Il entendait quelques mots, sans doute prononcés par son colocataire et par le plus jeune, mais n'y prêta aucune attention. Faut dire qu'une fois que le jeune homme "dormait", il lui fallait vraiment une bonne raison pour se réveiller avant l'heure, et cela sans être énervé. Oui car gare a celui le réveillait en pleine nuit ! Pour le voyou, le sommeil était sacré, aussi l'en empêcher, c'était s'attirer ses foudres.

« Je vais te... Soigner... »

.... Le jeune homme remua dans son sommeil. Il y eut des bruits de mouvement du côté de ses amis, mais comme précédemment, il ne s'en préoccupa guère. Voila les conséquences de dormir ainsi a deux dans un lit simple. Après tout, il avait proposé de se sacrifier et de dormir par terre. Ca ne l'aurait pas déranger plus que ça, il l'avait déja fait. Mais Eliott avait choisit.

« Andy... Qu'est ce que tu fais ? »

Encore des bruits de mouvements, bientôt suivis de la voix d'Eliott.« Tu ne te sens pas bien ? Tu devrais essayer de dormir... »

Le voyou entendit son ami se lever et aller dans la salle de bain. Y avait il un problème avec Andy ? Pour qu'Eliott se leve si vite, surement. Ou alors il avait juste mal a ses blessures, ce qui était bien normal après tout. Rien a signaler du côté du noireau, Keith se câla plus confortablement dans son matelas, bien décidé à finir sa nuit dans un minimum de silence. sauf que ce qui se passa, il était a 100 lieues de l'imaginer.

Un corps étranger vint se glisser contre lui, sous sa couverture. Le contact le réveilla net et il tourna vivement la tête vers l'intrus. Lorsqu'il reconnut Eliott, ses yeux s'écarquillèrent manquant de peu l'arrêt cardiaque et il se plaqua brusquement contre le mur dans un pur reflex, ne séparant son corps de celui de son ami que de quelques centimètres de plus. La, pour sûr, sa respiration et ses pulsations avaient nettement accélérées. Pourtant malgré sa réaction violente, il était fort de constater qu'il n'avait fait quasiment aucun bruit lors de sa..."découverte".

Tout en essayant de se calmer de sa peur ou plutôt surprise, Keith murmura doucement, un soupçon de reproche dans la voix.

" Ptain mais... Qu'est ce que tu fous là ?! Jcroyais que tu dormais avec lui ? "




_________________
Thought is free !



Revenir en haut
Eliott Norels
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 216
Âge: 19 ans.
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Dim 3 Avr - 02:14 (2011)    Sujet du message: Sous sol du lycée, débarras Répondre en citant

Comme il s'en doutait quelque peu, la réaction du brun fut presque immédiate lorsque Eliott vint à peine s'asseoir sur le bord du lit tout en soulevant la couverture. Sans doute aurait-il dû prévenir avant d'agir, au lieu d'essayer de se la couler douce. Dans tous les cas, son colocataire avait l'air plutôt vexé sur ce coup là, il s'adressa à son camarade d'un ton rancunier, en prenant toutefois garde de ne pas déranger le sommeil du gamin.

« P'tain mais... Qu'est ce que tu fous là ?! Je croyais que tu dormais avec lui ? »

Pas faux, et changer d'avis en pleine nuit était assez tiré par les cheveux. Mais il ne pouvait tout de même pas lui expliquer que le noireau s'était soudainement mis à le tripoter et à l'embrasser, et que ça le mettait mal à l'aise. Il ressentit un léger pincement au coeur face au rejet catégorique de son ami. Lui, le regard de chien battu, ça marchait pas aussi bien qu'avec le microbe et de toute façon il aurait sans doute l'air ridicule s'il tirait une tête pareille. Cependant il pouvait comprendre la répulsion agressive du voyou, après tout, lui aussi avait manqué d'être agressé par des hommes il y a de ça quelque temps déjà.

Eliott baissa la tête, plutôt gêné.

« Euh... Andy ne se sent pas très bien alors je me suis dit que... » il s'arrêta soudainement.

Tout compte fait, c'était assez ridicule d'aller squatter le lit de ce voyou au mauvais caractère. Caractère de cochon tiens. Il se redressa, difficilement à cause de la fatigue et s'éloigna de quelques pas.

« Non laisse tomber. »

A ces mots il s'en retourna dans la salle de bains. De toute façon il n'arriverait pas à dormir. Que ce soit à cause de la fièvre, de l'attitude étrange du nabot ou de quoi que ce soit d'autre. Ca promettait d'être une mauvaise nuit, suivie d'une mauvaise journée d'ailleurs. Pénétrant dans la pièce, son pied glissa malencontresement sur... Une serviette de toilette, que le noireau avait dû laisser la par mégarde. Dans un énorme bruit de fracas, il s'étala sur le sol froid, emportant dans sa chute toutes les bricoles posées sur le lavabo.

Aoutch. Le carrelage, ça fait mal.

* Et merde. * pensa t-il, étalé par terre comme une loque.
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Andy Dream


Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 66
Âge: 17 ans
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Dim 3 Avr - 02:58 (2011)    Sujet du message: Sous sol du lycée, débarras Répondre en citant

Le cadet n'écoutait pas vraiment les paroles du châtain, trop occupé à faire... Ce qu'il faisait avec envie. Il continuait ses actions avec excitation et gourmandise, comme si Eliott en lui-même était une pâtisserie... Serait-il vraiment en train de rêver ? Ou bien l'eau de la douche c'est de l'alcool ? Parfois, c'était à se demander. En tout cas, le bourgeois n'hésita pas une seule seconde à quitter le lit pour aller dans la salle de bain et ensuite, tenter de squatter celui de son colocataire, si froid au moindre contact physique. Le châtain avait-il peur ou les pulsions de Andy le rendaient mal à l'aise ?

Durant l'absence de présence de son aîné, le petit noireau avait l'air d'un petit enfant qui dormait paisiblement et non ce qu'il était à la minute d'avant. Surprenant. Eliott aurait-il un don pour éveiller en soi un pareil côté de nous-même ? Faut dire que son charme était loin d'être invisible, il en avait beaucoup et savait se mettre en valeur malgré les premières rencontres peu agréables.

"- P'tain mais... Qu'est ce que tu fous là ?! J'croyais que tu dormais avec lui ?"

Murmura le brun avec précaution pour ne pas réveiller le cadet du trio.

"- Euh... Andy ne se sent pas très bien alors je me suis dit que... Non, laisse tomber."

Tenta-t-il de se justifier mais sans succès, il voyait bien que ça dérangerait au plus au point son grand ami. Après ces quelques minutes voir secondes où il était à moité en pleine négociation, le châtain s'en retourna à la pièce glacée et blanchâtre, préférant sûrement ne pas impliquer Keith à ce qui s'est passé. Serait-il vexé après ce rejet peu sympathique de la part du brun ? Il n'allait tout de même pas passer son temps à faire des aller/retour toute la nuit ou bien dormir dans la salle de bain où le carrelage s'avère peu confortable.

Ses plaies suffiront largement, inutile de rajouter un mal de dos ou de derrière en plus, suivit d'un rhume. A peine avait-il posé un pied dans la fameuse pièce où l'on pouvait avoir un certain degré d'intimité qu'il se retrouva à terre. Une mauvaise chute dû à son manque d'attention (ce qui se comprenait, la fatigue y jouait beaucoup) et à Andy qui avait oublié de ranger la serviette, cause de cette glissade maladroite.

La douleur n'aurait fait aucun choqué, le carrelage était du solide et tomber de cette façon était peu agréable. En entendant ce fracas ainsi que des produits de bain tomber et résonner, le petit noireau ouvrit directement les yeux, d'une part complètement immobile puis, en remarquant qu'Eliott n'était pas sur les lieux et que Keith dormait paisiblement, il ne pouvait en tirer que la conclusion qu'il s'est maladroitement rétamé.

*ELIOTT !*

Pensa-t-il tout en accourant jusqu'à la pièce du démon. Il arriva, tout inquiet puis s'approcha du châtain, comme si il était à l'agonie. Lui sautant presque dessus, les larmes aux yeux, il paniquait. Au moins, une chose est sûre, il était bel et bien redevenu normal.

"- Eliott ! Eliott, tu vas bien ?! Ca va aller ?!"

Dit-il en lui tenant la tête ainsi que le haut du corps. Il fit une mine inquiétante tout en plongeant son regard dans le sien, s'y noyant littéralement, comme à chaque fois qu'il le croisait, devenant rouge pivoine.
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Keith Kristin
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 191
Âge: 18
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Dim 3 Avr - 09:55 (2011)    Sujet du message: Sous sol du lycée, débarras Répondre en citant

Eliott baissa la tête, plutôt gêné. « Euh... Andy ne se sent pas très bien alors je me suis dit que... »


Il se redressa, difficilement et s'éloigna de quelques pas. « Non laisse tomber. »


Keith le regarda partir a nouveau vers la salle de bain, un sentiment mitigé l'envahissant. D'un côté, il était fatigué et énervé d'avoir été réveillé comme ça et de l'autre, son colocataire allait réussir a le faire culpabiliser. Après tout le châtain était blessé, et effectivement si Andy était perturbé au point qu'il ne veuille pas partager son lit avec lui... Le voyou soupira tout en se frottant l'arrière de la tête, agacé. 

Il n'eut pas le temps de se demander que faire qu'un gros bruit de chute se fit entendre dans la salle de bain. Il tourna vivement la tête dans la direction du bruit. Andy sauta hors de son lit tel un diable sur son ressort et se précipita dans la salle d'eau. Drôlement endormi lui pour le coup...

"- Eliott ! Eliott, tu vas bien ?! Ca va aller ?!"

Keith grogna encore une fois en se levant péniblement. Non là ça commençait vraiment à l'énerver sévère. Il se dirigea vers la sale carrelée et découvrit avec sceptiscisme Eliott étalé par terre, avec Andy qui tentait de le relevé dans un excès d'affection, l'air totalement affolé. Bon sang y avait pas de raison d'hurler non plus ! Le châtain avait sûrement glissé sur l'une des serviettes mouillées qui traînait par terre, pas de quoi s'affoler hein c'était un grand garçon ! Le jeune homme leva les yeux au ciel et soupira bruyament pour faire comprendre à l'un et l'autre que là, fallait pas en rajouter.

D'un pas décidé, il éloigna Andy de son colocataire d'une main, et releva ce dernier de l'autre, examinant au passage si les bandages s'étaient défaits, puis l'emmena, un peu de force, jusqu'à son lit, le balançant presque dessus. Et c'était pas terminé. Il retourna dans la salle de bain, saisit Andy exactement de la même manière que Eliott et le mena jusqu'à l'autre lit, pour le balancer a son tour dessus. Il regarda ainsi l'un et l'autre qui affichaient une tête plus qu'étonnée, d'un air passablement énervé.

" Bon ! " dit il. " Maintenant vous pioncez tranquil sinon ça va chier okay ?! "

Et sur ses mots, il sortit de son placard un gros pul qu'il roula en boule, une veste qu'il passa sur lui, et alla s'allonger à même le sol, sous le radiateur, le pull en guise d'oreiller.

[terminé]
_________________
Thought is free !



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:51 (2018)    Sujet du message: Sous sol du lycée, débarras

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Anthem School Index du Forum -> Anthem School : L'intérieur du lycée. -> Le hall et les couloirs. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom